Culture

Un Rolling Stone a disparu

Temps de lecture : 2 min

Mick Jagger ne badine pas avec les anciens membres des Rolling Stones. Comme l'a remarqué un internaute américain sur un forum de discussion en début de semaine, il manque un détail sur la pochette de la compilation «Rarities», sortie en 2005: rien de moins que Bill Wyman, l'ancien bassiste phobique de l'avion, qui a quitté le groupe en 1993.

Tatillons sur les droits, les Stones (ou plutôt leur directeur artistique) sont moins regardants sur la qualité de la retouche. Comme le fait remarquer le site Glorious Noise, la qualité du montage Photoshop laisse à désirer, puisque le jack de l'instrument de Wyman semble léviter entre Jagger et son pied de micro.

Hosted by imgur.com

Selon le blog Yahoo Music Presses, Wyman aurait déjà été confronté à des problèmes d'identité. En 2002, son avocat avait demandé à un homonyme journaliste (musical, ça ne s'invente pas) de changer son nom. Le critique de rock, spécialiste du groupe, avait envoyé le bassiste sur les roses en rappelant que jusqu'en 1963, ce dernier s'appelait encore William George Perks.

A 73 ans, Bill Wyman ressent peut-être l'angoisse de la fin. En septembre 2009, il s'était ému de l'impact négatif du jeu vidéo Guitar Hero dans les colonnes du Guardian. «Il encourage les jeunes à ne pas apprendre, avait-il regretté. Les gens sont de moins en moins motivés à l'idée de s'investir vraiment pour apprendre à jouer d'un instrument.» Alors, Bill, peur d'être remplacé par un avatar numérique?

[Lire l'article sur Music Presses]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo de une: Bill Wyman / REUTERS, STR New

 

Slate.fr

Newsletters

Jet Li a refusé de jouer dans Matrix pour rester maître de ses mouvements

Jet Li a refusé de jouer dans Matrix pour rester maître de ses mouvements

L’acteur chinois redoutait de se faire déposséder de ses techniques d’arts martiaux si un studio américain les numérisait.

Néandertal, l'ADN a parlé

Néandertal, l'ADN a parlé

Longtemps considéré comme une créature primitive, l’homme de Néandertal est aujourd’hui reconnu comme un humain à part entière. Loin des images d’Épinal auxquelles nous avons tous été confrontés, Néandertal: l’expo nous présente une espèce plus...

Show buzz

Show buzz

Newsletters