Politique / Société

Faut-il réformer la police française?

Temps de lecture : 2 min

Les questions de violences policières et de racisme ont poussé le gouvernement à s'exprimer.

Les affaires de violences policières en France prennent une résonance particulière avec la mort de George Floyd aux États-Unis, un homme afro-américain tué par un policier blanc. Alors que des comités comme La vérité pour Adama ne lâchent pas la pression sur les autorités, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner s'est exprimé lundi 8 juin. Il a assuré que tout·e fonctionnaire de police faisant l’objet de «soupçons avérés de racisme» serait sanctionné·e et a annoncé la fin de l'usage de la «clé d'étranglement» lors d'une interpellation. En retour, les syndicats policiers se sont estimés «lâchés» par leur ministre.

Une partie de la police française est-elle raciste? L'institution repose-t-elle sur une structure raciste ou est-elle gangrénée par des individus dont il faut considérer les comportements comme individuels? Quel est le rôle et le poids des syndicats dans tout ça?

Noam Anouar, fonctionnaire de police, délégué syndical Vigi et essayiste, Arnaud Houte, professeur d'histoire contemporaine et auteur de Histoire des polices en France, et Virginie Le Guay, cheffe-adjointe du service politique de Paris Match, en débattent dans «Politique», l'émission de Roselyne Febvre et de Jean-Marie Colombani sur France 24, en partenariat avec Slate.

Retrouvez «Politique» tous les jeudis à 16h10 sur France 24 et les vendredis après-midi sur Slate.fr.

Newsletters

Marine Le Pen n'a plus aucun effort à faire pour être au second tour

Marine Le Pen n'a plus aucun effort à faire pour être au second tour

[Chronique #6] La candidate à la présidentielle 2022 a réussi sa mue: le brun a viré au bleu marine et le diable borgne s'est effacé au profit de la «girl next door».

Le seuil des 100.000 morts du Covid en France soulève la question du bilan d'Emmanuel Macron

Le seuil des 100.000 morts du Covid en France soulève la question du bilan d'Emmanuel Macron

Le maître du temps reste le virus et la vaccination ne va pas si vite.

La présidentielle 2022 marquera l'avènement de l'oligopole droitier

La présidentielle 2022 marquera l'avènement de l'oligopole droitier

La bataille pour l'Élysée se livre désormais entre trois droites, et son résultat est incertain. Les trois gauches, elles, sont en voie d'éviction non seulement du second tour, mais également de l'essentiel du débat politique pour des années.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters