Santé / Société

Le guide du câlin sécurisé en pleine épidémie

Temps de lecture : 2 min

C'est sûrement l'une des choses dont on a le plus de mal à se passer en ce moment.

Les câlins ne sont pas interdits, mais il faut veiller à respecter certaines conditions pour éviter de contaminer ses proches. | Marco Bianchetti via Unsplash
Les câlins ne sont pas interdits, mais il faut veiller à respecter certaines conditions pour éviter de contaminer ses proches. | Marco Bianchetti via Unsplash

Depuis le début de la crise sanitaire, rares sont les personnes qui ont des contacts physiques réguliers avec leurs proches. Mais si cette épidémie venait à durer, il serait très difficile de tenir sans contacts réels. Le New York Times propose des conseils de spécialistes pour pouvoir étreindre vos proches en minimisant les risques de contamination.

«Il y a un réel enjeu actuellement, car les personnes âgées s'inquiètent de savoir si elles seront privées de contacts physiques avec leur famille pour le reste de leurs vies», constate la docteure Julia Marcus, épidémiologiste. Selon plusieurs spécialistes, il n'est pas formellement interdit de s'étreindre. Des règles sont cependant à respecter afin de minimiser le risque de transmission du virus.

Déjà, veillez à ce que votre proche et vous portiez un masque. N'étreignez pas une personne qui tousse ou qui semble présenter des symptômes de la maladie. Ne touchez pas les habits, ni le masque de vos proches. Les espaces extérieurs et aérés sont à privilégier.

Les câlins comportent toujours des risques

Le câlin doit être bref –les risques augmentent en fonction du temps d'exposition– et doit se faire sans discussion, pour limiter les risques. Le New York Times publie des dessins pour montrer les meilleurs gestes à adopter. Veillez à tourner la tête du côté opposé à celle de la personne étreinte et attendez d'être à une certaine distance avant de reprendre votre conversation. Si vous vous en sentez capable, n'hésitez pas à retenir votre respiration, le temps du contact. «La plupart des câlins ne durent que dix secondes, les gens devraient y parvenir», commente le docteur Julian Tang, virologue.

Les seniors ne doivent pas hésiter à embrasser leurs petits-enfants sur l'arrière du crâne, et à se laisser enlacer au niveau de la taille ou des genoux. De cette façon, les enfants sont moins exposés.

Attention cependant à choisir les personnes que vous enlacez avec précaution. Les câlins restent exceptionnels et comportent toujours des risques. La docteure Linsey Marr recommande: «Câlinez des amis proches, mais laissez de côté les contacts avec des personnes moins importantes.»

Newsletters

Le Botox pourrait soulager la dépression

Le Botox pourrait soulager la dépression

Ces injections peuvent faire plus qu'effacer les signes de l'âge ou prévenir les migraines.

L'obésité ne diminue pas au Royaume-Uni

L'obésité ne diminue pas au Royaume-Uni

Le bilan des politiques publiques en la matière n'est pas brillant.

Pendant que le Covid-19 progresse, d'autres maladies infectieuses régressent

Pendant que le Covid-19 progresse, d'autres maladies infectieuses régressent

La grippe notamment enregistre des taux extrêmement bas par rapport aux moyennes des dernières années.

Newsletters