Culture

5 recommandations du Slate Podcast Club, épisode 11

Temps de lecture : 3 min

Mamies, patatras et recherche du bonheur, découvrez la sélection hebdomadaire des membres de notre groupe Facebook.

Des conseils pour tous les goûts et tous les âges. | Via Piqsels
Des conseils pour tous les goûts et tous les âges. | Via Piqsels

Une semaine depuis la réouverture des bars et des restaurants partout en France (seules les terrasses en zone orange, mais c'est déjà une victoire!), la vie reprend petit à petit son cours. On respire enfin; les mauvais jours semblent être derrière nous –restons néanmoins prudent·es. Au loin, la ligne d'arrivée, la date fatidique du 22 juin et de la dernière phase du déconfinement, approche à grands pas.

Et les podcasts dans tout ça? Nos compagnons de confinement sont toujours là. Si vous êtes en panne d'inspiration, pas de panique: le Slate Podcast Club est là.

Créé par nos soins il y a plus d'un an, ce groupe Facebook regroupe des fans qui partagent leurs podcasts coups de cœur, pour adultes et pour enfants. Chaque semaine, la rédaction de Slate.fr vous propose une liste de cinq podcasts recommandés par ses membres.

«Mamie dans les orties»

On commence avec Verte Olivie, qui nous conseille Mamie dans les orties: «Toujours touchée par ces femmes, leurs regards sur leur vie est très touchant.»

Elles ont des histoires à raconter, nos grands-mères. Marianne et Héloïse ont décidé de leur donner la parole. Dans un podcast à la fois émouvant et nécessaire, nos aînées racontent avec tendresse et force leurs parcours, les obstacles de l'époque, les conquêtes sociales auxquelles elles ont pu assister.

Mamie dans les orties documente précisément ces années charnières pour le combat des femmes à travers la voix de celles qui les ont vécues: le droit de vote, d'avoir un chéquier à son nom, de divorcer, d'avorter –de vivre, tout simplement.

«Le Bureau des mystères», Riviera Ferraille

De son côté, Roman partage sa préférence du moment: «En ce moment, je suis en plein dans Le Bureau des mystères, je découvre, j'aime beaucoup. Entre récit d'histoires un peu étranges ou paranormales et analyse plus terre à terre.»

Si vous êtes facilement effrayé·e, passez votre chemin. Parce que oui, il faut avoir le cœur accroché –et les tripes, le cerveau, enfin tout, quoi.

Charles et Mathias aiment se faire peur, et surtout faire paniquer le public. Chaque mois, le duo décortique les histoires bizarres d'hier et d'aujourd'hui, avec un esprit critique pointu et une passion dévorante. Au programme, fantômes, ovnis et monstres. À ne pas écouter avant de dormir!

«Badaboum & Patatras»

Isabelle a pour sa part trouvé la solution aux couchers difficiles de nos petits: «De très chouettes histoires pour enfants, pas gnangnans et très bien réalisées.»

Badaboum & Patatras propose des récits rocambolesques pour bambins, «avec des badaboum et des patatras»: l'histoire du marchand de sable qui, patatras, n'a plus de sable ou celle d'Emma qui, badaboum, s'est fait un bobo sur le front et n'est pas ordinaire.

«Le bonheur, une nouvelle dictature?», France Culture

Sonia suggère d'écouter Le bonheur, une nouvelle dictature?, disponible sur France Culture: «Le bonheur et le malheur par Boris Cyrulnik», résume-t-elle.

Qui ne cherche pas le bonheur? Depuis l'Antiquité, philosophes stoïciens et épicuriens s'essaient à percer à jour les secrets de ce remède magique. Boris Cyrulnik, neuropsychiatre et essayiste, livre sa réflexion lors d'une conférence datant d'octobre 2019, lors de la quatrième édition du forum d'idées Une époque formidable, organisé par La Tribune au Théâtre des Célestins de Lyon.

Un petit aperçu de cette heure de discussion: «Pour trouver le bonheur, il faut risquer le malheur. Si vous voulez être heureux, il ne faut pas chercher à fuir le malheur à tout prix. Il faut plutôt chercher comment, et grâce à qui, l'on pourra le surmonter.»

«Mija», Studio Ochenta

Pour finir, Mélanie recommande Mija, «une série d'épisodes écrite comme une telenovela sonore».

La première saison de Mija (disponible en français, anglais, espagnol et mandarin) revient sur l'histoire d'un déracinement, d'une migration de la Colombie aux États-Unis, plus précisément dans un quartier ouvrier new-yorkais.

Chaque épisode se concentre autour d'un personnage de la famille: le père Rocky, la fille surnommée Mija, la maman Tatika, son frère Mano… Le podcast revient sur la vie d'un·e immigré·e, en évoquant le manque de la terre natale, la stigmatisation, les insultes ou le travail qui manque au rythme de musiques latines.

Dans la deuxième saison, le fil rouge de la migration est maintenu, cette fois-ci de l'Asie vers la France.

Newsletters

Quand «L'Ordre moral» s'enflamme

Quand «L'Ordre moral» s'enflamme

Véridique et romanesque, le récit du film de Mário Barroso est porté à incandescence par la fusion de la mise en scène et du jeu de son actrice principale.

Lucrative mais contraignante, la rentrée littéraire vue par les libraires

Lucrative mais contraignante, la rentrée littéraire vue par les libraires

Avec près de 500 titres publiés à ce moment de l'année, la clientèle revient en magasin. Mais pour acheter quoi?

Harry, «43 ans, chic type», esclave de George Washington

Harry, «43 ans, chic type», esclave de George Washington

L'incroyable vie de l'esclave du père fondateur américain demeure méconnue aux États-Unis. Will Butler lui rend hommage dans une chanson de son album «Generations» qui sort le 25 septembre.

Newsletters