Monde

La Coupe du monde augmente les risque de trafics

Temps de lecture : 2 min

Selon une étude commandée par le Parquet général sud-africain, la Coupe du Monde organisée dans le pays en juin prochain pourrait accroître le trafic de drogue et la prostitution rapporte l'AFP. Ces conclusions sont le fait du Human Sciences Reserach Council. Selon la chercheuse Virgnia Tilley qui a dirigé cette étude, «tout tend à démontrer que le problème va devenir plus aigu dans les villes hôtes pendant le mois du Mondial».

La Coupe du Monde «agit comme un aimant pour les trafiquants», explique Viginia Tilley. «La demande pour le sexe et la drogue atteint des sommets pendant ces événements de grande échelle.» L'étude, qui pointe du doigt le manque de mesures préventives en amont de l'évènement, appelle à «agir sur tous les fronts». Le document rappelle également que l'Afrique du Sud est déjà à la fois destination et pays de transit pour le trafic d'êtres humains.

[Lire l'article sur l' AFP]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: drapeau de l'Afrique du sud, wikimedia common

Slate.fr

Newsletters

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

Perdus, volés ou vendus, des équipements historiques ont échappé au fil du temps au contrôle de l’agence spatiale.

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

Comme les milieux religieux, la communauté tech est très divisée sur le phénomène Bolsonaro. Sur le point d'être élu grâce aux réseaux sociaux, il ne sera pas forcément pour autant un président favorable aux nouvelles technologies.

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

En Chine, l’industrie du vélo en libre-service est si florissante que des milliers de bicyclettes fanent aux quatre coins des villes.

Newsletters