Monde

Un Américain a fait ses courses avec une capuche du Ku Klux Klan en guise de masque

Temps de lecture : 2 min

Il a été interpellé par le responsable du supermarché et invité à se décoiffer ou à quitter les lieux.

Les costumes du Ku Klux Klan sont composés d'une longue robe blanche et d'une capirote, un couvre-chef conique originaire d'Espagne. | Andrew Meares / AFP
Les costumes du Ku Klux Klan sont composés d'une longue robe blanche et d'une capirote, un couvre-chef conique originaire d'Espagne. | Andrew Meares / AFP

Vêtu de la reconnaissable capuche du Ku Klux Klan, un Californien est allé faire ses courses dans une épicerie de San Diego, dans le comté de Santee, samedi 2 mai. L'incident s'est déroulé au lendemain de l'annonce du port obligatoire du masque dans les lieux publics de ce comté.

Le Los Angeles Times rapporte que l'homme a déambulé dans la boutique avec son caddie sous les yeux ébahis et choqués de la clientèle. Tiam Tellez, un client présent ce jour-là, a partagé des photos de l'homme sur les réseaux sociaux. Il assure avoir vu plusieurs employé·es du magasin lui demander de retirer son chapeau, en vain. Mélissa Hill, représentante de l'enseigne, confirme les propos de Tiam Tellez et ajoute: «Un responsable a demandé à l'homme de retirer son couvre-chef ou de partir.» Le client a obtempéré, réglé ses achats et a quitté les lieux.

Un incident fermement condamné

L'événement a attiré l'attention du responsable régional de la ligue anti-diffamation ainsi que celle de John Minto, le dirigeant du comté. Il a tenu a condamner cet acte: «Le comté de Santee, ses dirigeants et moi-même ne toléreront pas un tel comportement.» Il a ajouté que l'incident était «un triste rappel de la haine et l'intolérance».

Lundi, Francine Maxwell, responsable locale de la NAACP, a exprimé son regret face à un tel agissement: «La discrimination et le racisme permanent nous confrontent tristement à cet hideux visage de l'Amérique.»

Newsletters

Aux États-Unis, l'obligation vaccinale fait son petit bonhomme de chemin

Aux États-Unis, l'obligation vaccinale fait son petit bonhomme de chemin

Les autorités fédérales se reposent sur les employeurs pour faire progresser la couverture vaccinale.

Face à l'agressivité des passagers, les hôtesses de l'air américaines prennent des cours d'auto-défense

Face à l'agressivité des passagers, les hôtesses de l'air américaines prennent des cours d'auto-défense

Plus de 3.600 incidents ont été signalés depuis le début de l'année, très majoritairement liés au port du masque obligatoire dans l'avion.

Le retour

Le retour

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio