Économie

Pauvres traders!

Temps de lecture : 2 min

Le Monde multiplie les portraits croisés du trader moyen. Celui qui gagne bien, voire très bien sa vie, mais qui considère «qu’au fond, [il] n’a rien fait de mal».

«Derrière les traders stars grassement payés se cachent une foule d'opérateurs de marché anonymes, qui travaillent de 7 heures à 19 heures», explique le quotidien.

La plupart ont choisi ce métier pour l’adrénaline et l’argent et ont le sentiment d’être «mal vus». Ils souffrent de cette «vindicte populaire». Comme Jean-Philippe qui a vu il y a quelques jours sa fille débarquer dans son bureau avec un exemplaire du journal Mickey. Le Monde raconte la scène: «Picsou y injuriait son neveu Donald en ces termes: «Espèces de déséquilibré! Saboteur, trader!» «Papa, c'est vrai que t'es un voleur ?», a interrogé la petite fille.»

Photo/Reuters: Bourse de Francfort

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

En savoir plus:

Newsletters

Fermetures d'usines: le début de la tempête sur l'emploi en France?

Fermetures d'usines: le début de la tempête sur l'emploi en France?

Le fabricant de pneumatiques Bridgestone a annoncé brutalement la fermeture de son usine dans le Pas-de-Calais.

Avec le déconfinement, la société de consommation reprend ses droits

Avec le déconfinement, la société de consommation reprend ses droits

La prise de conscience que beaucoup ont expérimentée pendant la quarantaine risque de n'avoir été qu'une parenthèse dans une société régie par le productivisme et la politique de l'offre.

Le milieu de l'autoédition gagne son indépendance face à la toute-puissante édition traditionnelle

Le milieu de l'autoédition gagne son indépendance face à la toute-puissante édition traditionnelle

Ces écrivain·es bénéficient désormais de la même protection sociale que leurs semblables sous contrat avec une maison.

Newsletters