Monde

La dernière statue de Franco déboulonnée en Espagne

Temps de lecture : 2 min

Solidement installé sur une place de Ferrol, sa ville galicienne natale, depuis 1967, le dernier vestige de bronze du dictateur Francesco Franco a été démantelé jeudi dernier.

Selon El Mundo, la statue équestre, haute de six mètres et lourde de huit tonnes, a été discrètement évacuée vers un dépôt militaire par une grue, au nom de la Loi sur la mémoire historique. Elle y restera entreposée, dissimulée sous une bâche, à l'abri des regards indiscrets.

En juillet 2002, le gouvernement local, emmené par les nationalistes du BNG (Bloque Nacionalista Galego) avait provisoirement retiré le symbole franquiste pour le rénover, avant de réinstaller la statue devant l'entrée du Musée naval municipal. Au mois de janvier, refusant ce legs douloureux, le ministère de la Défense avait intimé l'ordre au conseil municipal de Ferrol de déboulonner la statue du caudillo. Quelques jours plus tard, le maire socialiste de la commune s'était engagé à se conformer aux directives du gouvernement.

Désormais, il n'y a plus de statue de Franco sur le «territoire espagnol». Une nuance géographique qui a son importance, puisqu'il reste un buste à Melilla, l'enclave située sur la côté méditerranéenne du Maghreb.

[Lire l'article sur Elmundo.es]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Statue équestre de Franco / REUTERS, Stringer Spain

Slate.fr

Newsletters

Au Brésil, les cathos de gauche perdent la main face aux évangéliques pro-Bolsonaro

Au Brésil, les cathos de gauche perdent la main face aux évangéliques pro-Bolsonaro

Le célèbre frère dominicain Frei Betto, qui a contribué à la création du Parti des travailleurs de Lula, regarde, sidéré, le Brésil «basculer dans la dictature».

Le cannabis est légal au Canada, et ça ne fait même pas peur aux dealers

Le cannabis est légal au Canada, et ça ne fait même pas peur aux dealers

L'un des buts avoués de la légalisation est de couper l'herbe sous le pied du marché noir. Mais la tâche s'annonce plus compliquée qu'on pourrait le croire.

L’organisation État islamique a perdu son territoire, mais prépare déjà son retour en force

L’organisation État islamique a perdu son territoire, mais prépare déjà son retour en force

Malgré ses revers militaires, l'EI est parvenu à trouver de nouvelles sources de revenus, et l'Occident refuse de voir la réalité en face.

Newsletters