Médias / Culture

Comment Michael Schur a créé «A Parks and Recreation Special»

Temps de lecture : 6 min

La série culte est revenue à l'antenne de NBC avec un épisode inédit, spécialement réalisé pour la bonne cause.

Le casting de Parks and Recreation interprète «5.000 Candles in the Wind». | Capture écran via NBC / YouTube
Le casting de Parks and Recreation interprète «5.000 Candles in the Wind». | Capture écran via NBC / YouTube

Alors que la crise du Covid-19 continue de faire des dégâts toujours plus lourds aux États-Unis, tant sur le plan sanitaire qu'économique, une héroïne du petit écran américain vient de faire son grand retour pour recueillir des fonds.

Son nom? Leslie Knope, personnage principal de la série Parks and Recreation, revenue avec toute son équipe le temps d'un épisode événement diffusé le 30 avril sur la chaîne NBC.

Optimisme à toute épreuve

Comédie culte diffusée de 2009 à 2015, Parks and Recreation est surtout connue en France par les fans avides de séries (elle n'est disponible que sur iTunes et Canal+ en VOD).

Racontant le quotidien des employé·es d'un service municipal à Pawnee, une petite ville fictive de l'Indiana, la sitcom n'est peut-être pas révolutionnaire sur le papier mais a trouvé une place dans le cœur du public grâce à l'excentricité de ses personnages et son côté feel good.

Au cœur du service des parcs et loisirs de la mairie de Pawnee, il y a Leslie Knope, incarnée par l'incomparable Amy Poehler, comédienne issue de Saturday Night Live.

Leslie dirige une équipe de fonctionnaires moins investi·es dans leur métier les un·es que les autres, à commencer par Ron Swanson (Nick Offerman), le chef moustachu de Leslie qui considère que toute forme de gouvernement est une perte de temps et d'argent.

Au milieu de ce groupe, l'héroïne fait clairement exception. Leslie aime travailler dans la fonction publique, être au service de sa communauté et aider les gens, même s'ils ne le lui rendent pas toujours bien. Son énergie, son enthousiasme font des miracles –et c'est pour ça que ça marche.

Cinq ans après la fin de la série, son cocréateur Michael Schur et NBC ont à nouveau fait équipe pour produire un épisode inédit évoquant la pandémie de Covid-19, dans l'espoir d'encourager le public à soutenir Feeding America, une organisation caritative fournissant des repas au plus démuni·es.

À l'image de son personnage principal, Parks and Recreation respire l'espoir; c'est justement cette caractéristique qui a poussé NBC et Michael Schur à vouloir la faire revenir pour un épisode en pleine pandémie.

«Leslie est une éternelle optimiste pour qui l'essence même d'une communauté, c'est l'idée de garder les gens soudés, décrit Michael Schur lors d'une conférence téléphonique à laquelle nous avons assisté. Pour elle, chaque petit rapport avec autrui est crucial et vital à la fabrique de la société.»

Histoire inédite

Si le message d'espoir de Leslie Knope est ce dont les Américain·es ont besoin en ce moment, il a vite été évident pour Schur que le retour de Parks and Recreation se devait d'être spécial.

«Quand NBC m'a initialement contacté, c'était pour organiser une lecture de scénario», raconte Schur. Intéressé par la proposition, il a alors d'abord pensé revisiter les épisodes dans lesquels Pawnee est victime d'une épidémie de grippe ou Leslie et son équipe simulent une situation de crise.

Mais Schur a craint que cela ne donne l'impression qu'ils minimisaient la gravité de la situation actuelle: «Je ne voulais pas que l'on ait l'air de prendre à la légère la crise internationale la plus sérieuse à laquelle on ait fait face en cent ans. Et puis je me suis aussi vite rendu compte que réunir le casting de la série seulement pour lire un vieux scénario, ça serait du gâchis.»

Le showrunner a alors réalisé que ce qu'il y avait de mieux à faire était de faire revenir Parks and Recreation pour une histoire inédite.

«Nous avons voulu que l'histoire de cet épisode se focalise sur ce qu'il arrive à ses personnages en ce moment et comment ils prennent soin les uns des autres malgré la distance et arrivent à garder le contact, expose Schur. L'idée derrière cet événement, c'est vraiment de représenter le monde dans lequel on se trouve actuellement et de s'en servir pour récolter de l'argent pour ceux qui ont besoin d'aide.»

Le cas d'un personnage a soulevé une question intéressante: que faire d'Ann Perkins (interprétée par Rashida Jones), infirmière à l'hôpital lorsqu'elle vivait à Pawnee, alors que les personnels soignants affrontent de plein fouet la crise sanitaire?

«On s'est demandé si Ann devrait être parmi les soignants qui sont au front pour lutter contre le virus, mais on ne voulait pas “trivialiser” son rôle ou essayer de rendre sa situation comique, étant donné que c'est sans doute l'aspect le moins drôle de toute cette situation», indique Schur. Voilà pourquoi on apprend dans l'épisode que Ann est toujours infirmière, mais plutôt dans un rôle de soutien qu'en première ligne.

Tournage en quarantaine

Dans le même temps, l'ensemble du casting a été contacté pour savoir s'il serait partant, et la réponse n'a pas traîné. Michael Schur a eu la surprise de découvrir que l'ensemble des comédien·nes voulaient être présent·es, sans la moindre hésitation. «Ça m'a donné envie de pleurer», confie Schur.

De Amy Poehler à Nick Offerman en passant par Rob Lowe (qui incarne Chris Traeger, l'homme le plus positif et en bonne santé de la planète), tout le monde lui a répondu en moins de quarante-cinq minutes: «J'étais tellement content de voir leurs réponses positives, leurs réactions étaient vraiment dans l'esprit de la série.»

Évidemment, produire un épisode de série en pleine quarantaine, alors même que toute l'industrie du film et de la télévision est à l'arrêt à Hollywood, n'est pas une mince affaire. Schur et NBC ont pourtant réussi à relever ce challenge en seulement quelques semaines.

«On a envoyé à tout le monde un trépied, un iPhone, une petite lumière et un micro, détaille l'intéressé. L'équipe de production et moi-même avons assisté à l'enregistrement des acteurs via Zoom, en étant positionnés dans coin de leur pièce, mais ils ont dû être leur propre opérateur caméra, maquilleur, etc., alors ça a été un processus assez lent et laborieux.»

«Faire cet épisode a été amusant, mais je ne considère pas que c'est un moyen durable de produire des épisodes de série», tranche Mike Schur.

Pourtant, NBC n'est pas la seule chaîne américaine à avoir eu l'idée de proposer un épisode de série en confinement. Sa concurrente CBS a diffusé le 4 mai un épisode inédit de sa série All Rise, qui suit le quotidien d'une femme juge à Los Angeles, lui aussi consacré au confinement.

Épisode unique

Ce retour de Parks and Recreation a été particulièrement bien reçu par la fanbase de la série. Alliant l'humour qui a fait son succès avec de multiples références à son univers, cet épisode a donné aux fans l'impression de rentrer à la maison et de retrouver des ami·es que l'on n'a pas vu·es depuis longtemps.

Fidèle à l'esprit de la série, «A Parks and Recreation Special» a rempli son cahier des charges en offrant au public une nouvelle tranche de vie à Pawnee, tout en ne passant pas à côté de l'occasion de rappeler qu'en ces temps de crise, l'important est de prendre soin des un·es et des autres.

Pour couronner le tout, Schur et son équipe ont même réussi à faire pleurer l'assemblée avec un hommage à Li'l Sebastian, le célèbre poney.

L'épisode a finalement rassemblé 3,67 millions de téléspectateurs et téléspectatrices, et NBC a annoncé au lendemain de sa diffusion que les dons récoltés s'élevaient à plus de 2,8 millions de dollars.

Reste une question. La mode à Hollywood étant toujours aux reboots et autres remakes, Parks and Recreation pourrait-elle revenir sur le petit écran au-delà de cet événement? La réponse de Michael Schur tient en un mot: «Non.»

Pour lui, la série a vu le jour lors de la crise économique de 2007-2008, lorsqu'il semblait certain à Greg Daniels (l'autre cocréateur de la série, à l'origine de la version américaine de The Office) et lui que le gouvernement allait jouer un rôle important dans la vie des Américain·es, tant au niveau fédéral que local. À ses yeux, la série avait un but et elle l'a accompli; la faire revenir au-delà de cet épisode inédit n'aurait pas de sens.

«Aujourd'hui, on est à nouveau dans une situation de crise où les gens se tournent vers leurs dirigeants pour obtenir de l'aide, commente Schur. Alors pour moi, ça semblait logique de faire revenir Parks and Recreation dans ces circonstances-là, parce que l'esprit de la série résonne avec la situation actuelle» –mais a priori, ce sera tout.

Newsletters

L'info continue

L'info continue

Les jeux télé français sont-ils trop faciles?

Les jeux télé français sont-ils trop faciles?

Nos émissions manquent de fantaisie et de surcouches d'écriture. On peut toujours se consoler avec quelques concepts étrangers.

Comment sont écrits les horoscopes de votre été?

Comment sont écrits les horoscopes de votre été?

Entre astrologues professionnels, pratiques malhonnêtes et automatisation, toutes les productions de cet art divinatoire ne sont pas nées sous la même étoile.

Newsletters