Sciences / Tech & internet

Faites un appel vidéo avec des anguilles pour les réhabituer aux êtres humains

Temps de lecture : 2 min

Sans public depuis deux mois, les anguilles d'un aquarium japonais sont désormais très timides et leur santé inquiète.

Depuis la fermeture du site, ces anguilles jardinières se cachent désormais à la vue des êtres humains. | Handout / The Sumida Aquarium / AFP
Depuis la fermeture du site, ces anguilles jardinières se cachent désormais à la vue des êtres humains. | Handout / The Sumida Aquarium / AFP

Les anguilles jardinières ne sont pas de nature farouche. Exemplaires en matière de confinement, elles préfèrent passer toute la journée enfouies dans le sable, bien à l'abri dans leur habitat, plutôt que de se pavaner dans l'eau.

Dans l'aquarium Sumida de Tokyo, au Japon, c'est une autre histoire. Les quelques 300 anguilles qui y vivent pointaient régulièrement le bout de leur nez, même devant des foules de visiteur·euses entassé·es derrière la vitre. Mais depuis la fermeture du site il y a deux mois en raison de la pandémie, ces anguilles jardinières se cachent désormais à la vue des êtres humains.

«À part les gardiens, les créatures de l'aquarium ne voient plus d'humains, et ont commencé à les oublier», a déploré l'aquarium sur son compte Twitter. Cette méfiance nouvelle pose problème, explique le Guardian. Les soigneur·euses ne peuvent plus surveiller leur état de santé et détecter chez elles de potentielles maladies.

Les responsables de l'aquarium ont donc trouvé une idée ingénieuse pour résoudre le problème: réaccoutumer leurs anguilles aux êtres humains grâce à des vidéos envoyées par des volontaires du monde entier.

Festival des visages

Le principe de l'opération, intitulée le «festival des visages», est simple. Cinq ipads seront placés devant l'aquarium où se situent les anguilles du 3 au 5 mai, de 10 h à 14 h. Il vous suffira ensuite d'appeler un numéro via l'application FaceTime, et vos visages apparaîtront sur les tablettes. Vous pourrez ensuite leur parler à voix basse pour ne pas les effrayer.

«Ce sera la première fois que nous faisons une chose pareille et nous ne sommes pas sûrs que cela marche. Néanmoins nous voulons essayer et tout faire pour aider», ont déclaré les représentant·es de l'aquarium selon le Courrier International.

Contrairement aux anguilles jardinières, certains animaux présents dans les zoos du monde ne semblent pas perturbés par l'absence de visiteur·euses, bien au contraire. C'est le cas de deux pandas du zoo Océan Park à Hong Kong, qui ont profité du confinement pour s'accoupler, au grand bonheur du personnel du parc. Et pour cause, cela faisait dix ans que le zoo essayait tant bien que mal de les pousser à se reproduire.

Newsletters

Il faudrait étendre la définition de la vie pour savoir s'il y en a sur Mars

Il faudrait étendre la définition de la vie pour savoir s'il y en a sur Mars

Les recherches suggèrent que la définition standard de la vie pourrait être trop restrictive pour les complexités de l'espace.

Christopher Havens, «Breaking Bad» à l'envers

Christopher Havens, «Breaking Bad» à l'envers

Contrairement au héros télévisuel joué par Bryan Cranston, l'Américain est passé par la méthamphétamine et le meurtre avant de devenir un prodige des sciences.

La pandémie du Covid-19 fait resurgir des peurs populaires

La pandémie du Covid-19 fait resurgir des peurs populaires

Malgré les acquis et les avancées scientifiques, la raison a-t-elle laissé place à la passion?

Newsletters