FranceMonde

Les Britanniques meilleurs cuisiniers que les Français?

Slate.fr, mis à jour le 23.03.2010 à 15 h 48

Les Britanniques nous auraient-il doublé dans ce qui est traditionnellement considéré comme l'un des piliers de la culture française, la cuisine?

C'est en tout cas ce qu'affirme The Guardian, dans un article daté du 22 mars, qui reprend une étude organisée conjointement par le magazine culinaire de la BBC, Olive, et le magazine féminin français Madame Figaro.

1.345 lecteurs (lectrices) de Madame Figaro et près de 2.000 lecteurs (lectrices) d'Olive y ont pris part. Certains résultats ne sont pas à l'honneur des Français, mais de là à clamer que les «Rosbifs» cuisinent mieux que les «Frogs», il n'y a qu'un pas que la presse british s'est empressée de franchir:

72% des Britanniques cuisinent tous les jours chez eux, contre 59% des Français. Un Britannique sur deux passe plus de 30 minutes à préparer son plat, tandis que seul un quart des Français y passe autant de temps», explique le quotidien britannique. Qui omet de préciser que durant ces trente minutes, les Français sont plus efficaces: «Ils préparent plus de plats, avec 47% d'entre eux qui vont en préparer deux ou plus, contre seulement 18% des Britanniques, ce qui suggère que les Français gèrent mieux leur temps.

En revanche, selon les résultats de l'étude, publiés sur le site de la BBC, les Britanniques sont plus enclins à chercher de l'inspiration du côté des recettes trouvées dans les magazines (41% des personnes interrogées contre 20% des Français) et à cuisiner des recettes du monde entier (l'Italie arrive en tête pour 72% des Britanniques contre 41% des Français). Les recettes familiales ont par contre la cote chez les Français (40%). Enfin, les Britanniques vont préférer l'argument diététique ainsi que le prix dans le choix de leurs produits, tandis que les Français vont favoriser le lieu d'origine et les ingrédients de saison.

L'opposition France/Grande-Bretagne en matière de nourriture revient régulièrement dans la presse britannique, alors que depuis les années 1990 la cuisine d'outre-Manche a opéré une véritable réinvention, illustrée par le succès de chefs comme Gordon Ramsay ou Jamie Oliver. En 2008, le Daily Mail publiait un article clamant que le champagne était en vérité originaire d'Angleterre.

Fin janvier, un concours international de vin donnait même la première place à un vin pétillant anglais, un Nyetimber cuvée 2003, en provenance du Sussex, coiffant au poteau des marques françaises prestigieuses comme Bollinger ou Roederer.

[Lire les articles du Guardian et de la BBC]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Fish and Chips/Pelican via FlickrCC License by

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte