Culture

Pause réconfort #10: cinq minutes pour oublier l'actualité

Temps de lecture : 5 min

Vous en avez marre des news? On est là pour vous détendre.

Une parenthèse pendant le confinement. | David Clode via Unsplash
Une parenthèse pendant le confinement. | David Clode via Unsplash

Allez, il va falloir encore tenir quelques semaines (quelques années?) de plus. Le temps peut sembler long et les jours se ressemblent, mais on essaie de garder la pêche!

Alors pour vous divertir, on vous offre une nouvelle fois cette petite respiration de quelques minutes; une pause feel good au milieu de toute cette merde. Mettez vos notifications en sourdine, et plongez-vous dans notre sélection 100% réconfortante.

Les 30 secondes qui font rire

– Merci à cette icône féministe d'exister et de nous montrer la voie:

– Même en temps de grosse crise, les pharmacien·nes ont de l'humour:

– Une astuce pour les fans de bubble tea qui sont en manque:

– Les effets secondaires du confinement sont souvent imprévisibles:

– Vous avez déjà vu les photos de tous ces gens qui reproduisent des tableaux célèbres chez eux, les voici en action:

La chanson qui motive

«Physical» de Dua Lipa

La chanteuse Dua Lipa aurait pu regretter que son nouvel album sorte à un moment où la moitié de la planète est enfermée et obnubilée par les chaînes d'info. Mais on la remercie de ne pas avoir décalé la sortie, car Future Nostalgia est immédiatement devenue la bande-son officieuse de ce confinement; une vraie pépite pop et entraînante qui nous rappelle les jours plus simples où l'on pouvait encore danser dans les bars.

S'il ne fallait retenir qu'un seul morceau, ce serait «Physical». Il nous suffit d'entendre les premières notes pour nous retrouver comme par magie en tenue de sport, les genoux fléchis, prêtes à air-boxer dans notre salon et sauter partout jusqu'à ce que la fin du confinement soit sonnée. Certes, l'activité physique évoquée dans la chanson est d'une tout autre nature... mais on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a.

La vidéo qui tourne partout mais dont on ne se lassera jamais

Rien de tel pour nous apaiser que cette superbe vidéo de Cédric Klapisch, qui met en scène les danseurs et danseuses de l'Opéra de Paris confinées:

Le point célébrités

– Visiblement, Ben Affleck a lu l'étude sur l'effet de la nicotine contre le coronavirus:

– Le prince Charles et Camilla applaudissent les soignant·es avec un entrain remarquable. On dirait nous à 20h:

– Meryl Streep, Christine Baranski et Audra McDonald boivent des cocktails sur Zoom en rendant hommage au célèbre compositeur de comédies musicales Stephen Sondheim:

– La comédienne américaine Chelsea Peretti a réalisé un album entier sur le thème du café, avec des paroles comme «oui, je veux boire du café avec toi, mais il va me falloir des toilettes bien insonorisées».

La parenthèse mignoncité

– Appréciez donc ces jolies photos des renardeaux qui s'amusent au Père-Lachaise:

– Restez confiné·es, pensez à Big Poppa:

Histoires de balcons

Même confinée, la fierté bretonne ne s'arrête jamais:

L'initiative qui met du baume au cœur

Cette dame âgée qui vit seule a posté un mot dans son immeuble pour demander aux gens s'ils pouvaient lui prêter des livres; le voisinage s'est mobilisé et la voilà désormais comblée, avec plein de livres et de DVD!

La série qui fait plaisir

Battlestar Galactica (Amazon Prime)

Que vous soyez fan de science-fiction ou pas, on vous met au défi de regarder les premiers épisodes de cette série culte sans devenir complètement accro. Le pitch: dans une époque et un univers très lointains, l'humanité est presque anéantie par des robots humanoïdes qu'elle a elle-même créés. Les quelque survivant·es s'organisent à bord d'un vaisseau militaire, le Battlestar Galactica. Avec ses batailles impressionnantes, ses nombreux triangles amoureux et sa mythologie foisonnante, la série est on ne peut plus bingeable.

Mais sous toute cette action, elle révèle aussi des trésors de profondeur, n'hésitant pas à aborder des questions comme: comment gouverner en pleine crise? Voire, carrément: la nature humaine mérite-t-elle d'être sauvée? Une série à la fois fun et existentielle qui est enfin disponible sur Amazon Prime depuis le 1er mai et qui devrait nous occuper jusqu'au déconfinement.

Le mot qui tombe à pic

Fernweh: un mot allemand qui décrit la nostalgie de pays lointains, l'envie de partir vers des endroits à découvrir. On ne va pas vous mentir, c'est notre état d'esprit 80% du temps en ce moment.

Le film qui fait du bien

Fast and Furious 7 de James Wan

Arrêtez tout, la meilleure franchise de l'histoire d'Hollywood (Star Wars qui?) a récemment été mise en ligne sur Netflix. Ça tombe bien, cette série de films tous plus jouissifs et divertissants les uns que les autres est un mélange parfait entre scènes d'action joyeusement débiles et jolies déclarations d'amitié entre hommes bodybuildés.

Pour vous changer les idées, vous pouvez regarder n'importe lequel (les trois premiers étant d'envergure beaucoup plus modeste que le reste), mais on a un faible pour le septième. Déjà, parce que Fast and Furious 7 contient certaines des meilleures cascades de la franchise, qui n'ont certes plus trop de lien avec la conduite –comme lorsqu'une voiture saute à toute allure du haut d'un gratte-ciel à Dubaï... pour atterrir dans un autre gratte-ciel (pourquoi on n'apprend pas ça à l'auto-école?).

Le genre de scènes tellement électrisantes qu'elles poussent une salle de cinéma entière à se lever en pleine séance pour applaudir spontanément (oui, on a vécu ça, et ce souvenir nous donne un peu envie de verser une larme à l'heure actuelle).

C'est aussi le dernier film de l'acteur principal Paul Walker, tué tragiquement dans un accident de la route avant la fin du tournage –il fut remplacé dans certaines scènes par son frère, et par quelques trucages numériques. Chaque seconde du film est rendue encore plus poignante par cette absence, et Fast and Furious 7 se conclut sur un hommage à l'acteur qui nous fait encore pleurer toutes ces années plus tard. Un film parfait pour remplir votre cœur d'adrénaline, d'amour et d'émotion.

Envoyez-nous vos photos, vos vidéos et vos histoires les plus drôles et les plus inspirantes pendant cette quarantaine! Et prenez bien soin de vous.

Newsletters

De Gagarine à Wendy, cette semaine, le cinéma se montre dans toute sa diversité

De Gagarine à Wendy, cette semaine, le cinéma se montre dans toute sa diversité

Elles sont signées Fanny Liatard et Jérémy Trouilh, Philippe Béziat, Olivier Peyon, Benh Zeitlin. Vous ne les connaissez pas? Raison de plus pour découvrir quatre nouveautés aux saveurs très diverses.

«Grosse bouse», «verrue»... L'architecture de la Samaritaine sous le feu des critiques depuis 1907

«Grosse bouse», «verrue»... L'architecture de la Samaritaine sous le feu des critiques depuis 1907

Le grand magasin, fermé en 2005, dévoile sa rénovation. Seize ans de polémiques, de hauts cris et de rebondissements, mais l'illustre vieille dame en a vu d'autres.

Il n'y a que trois moyens de rater son grand oral du bac. Sinon, voici comment le réussir

Il n'y a que trois moyens de rater son grand oral du bac. Sinon, voici comment le réussir

On peut avoir les raisonnements les plus judicieux, la plume la plus habile, mais, si on ne maîtrise pas le jeu, personne n'aura réellement envie de vous écouter.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio