Sciences

La pire catastrophe naturelle de l'histoire remonte au Moyen Âge

Temps de lecture : 2 min

Au XIIIe siècle, une éruption volcanique en Indonésie a eu des conséquences sur tout l'hémisphère nord.

L'explosion du Samalas a formé la caldeira Segara Anak, sur l'île de Lombok. | Petter Lindgren via Wikimedia Commons
L'explosion du Samalas a formé la caldeira Segara Anak, sur l'île de Lombok. | Petter Lindgren via Wikimedia Commons

Cet article est publié en partenariat avec Quora, plateforme sur laquelle les internautes peuvent poser des questions et où d'autres, spécialistes du sujet, leur répondent.

La question du jour: «Quel a été le plus grand désastre météorologique de l'histoire?»

La réponse de Clément Duval, aide-régleur:

L'éruption du Samalas en 1257 a certainement sa place dans le top des pires catastrophes météorologiques des derniers millénaires.


Capture écran.

Ce trou dans la montagne fut autrefois le sommet d'un volcan. Je ne sais pas si vous réalisez l'immensité du bout de volcan qui a simplement explosé lors de l'éruption. L'ampleur de cette éruption a eu des conséquences sur tout l'hémisphère nord.

Avant de les évoquer, arrêtons-nous sur l'histoire qui a permis cette découverte.

Les calottes polaires renferment de précieuses informations. Grossièrement, chaque année, une nouvelle couche de glace se forme au sommet desdites calottes. En forant cette glace couche par couche, on peut remonter dans le passé.

Les analyses des prélèvements réalisés au Groenland révèlent une concentration de sulfate très élevée datant des années 1258-1259, signe d'une éruption volcanique ayant eu lieu dans les années précédentes. Et pour atteindre une telle concentration, soit le volcan était très près du Groenland, soit l'éruption était gigantesque.

Il aura fallu plus de trente ans aux scientifiques avant de localiser la coupable: la caldeira Segara Anak, en Indonésie. De vieux textes permirent d'apprendre que le volcan qui se trouvait là était autrefois appelé Samanas.

Le panache de son explosion a atteint 43 kilomètres d'altitude; on parle d'«éruption méga-colossale» (vraiment).

Mini ère glaciaire

Et la catastrophe météorologique, dans tout ça? Une mini ère glacière, rien que ça.

D'abord, l'île où se trouvait le Samanas fut partiellement détruite, mais on a surtout assisté à un relâchement gigantesque de gaz dans la stratosphère. Le soleil masqué par ces gaz, la planète s'est assombrie.

Résultat: des mauvaises récoltes un peu partout dans l'hémisphère nord, les famines qui en découlent, et des dizaines de milliers de morts liées aux effets indirects de cette éruption explosive.

Bien entendu, ces déductions ont été faites plusieurs siècles après les événements. Il y a donc débat sur l'intensité réelle de la catastrophe, et pour les pays qui ont connu la famine, la situation n'était déjà probablement pas idéale avant l'éruption.

Newsletters

Il faudrait étendre la définition de la vie pour savoir s'il y en a sur Mars

Il faudrait étendre la définition de la vie pour savoir s'il y en a sur Mars

Les recherches suggèrent que la définition standard de la vie pourrait être trop restrictive pour les complexités de l'espace.

Christopher Havens, «Breaking Bad» à l'envers

Christopher Havens, «Breaking Bad» à l'envers

Contrairement au héros télévisuel joué par Bryan Cranston, l'Américain est passé par la méthamphétamine et le meurtre avant de devenir un prodige des sciences.

La pandémie du Covid-19 fait resurgir des peurs populaires

La pandémie du Covid-19 fait resurgir des peurs populaires

Malgré les acquis et les avancées scientifiques, la raison a-t-elle laissé place à la passion?

Newsletters