Société

Six idées pour une conversation qui évite le sujet du coronavirus

Temps de lecture : 2 min

Parce que les relations humaines sont précieuses durant le confinement, voici quelques pistes de discussion sans Covid-19.

En période de confinement, il est parfois difficile de garder contact avec ses proches sans parler de ce qui nous angoisse sans cesse. | Jon Ly via Unsplash
En période de confinement, il est parfois difficile de garder contact avec ses proches sans parler de ce qui nous angoisse sans cesse. | Jon Ly via Unsplash

Il est partout, tout le temps. Il s'invite à la télévision, dans les journaux et même dans les conversations avec nos proches. Bref, le Covid-19 est omniprésent et il devient tristement difficile de parler d'autre chose.

Que ce soit en face à face, par sms ou en visioconférence, il existe pourtant des moyens d'éviter que la discussion ne tourne autour du virus. En voici quelques-uns.

Recadrez la conversation au moindre écart

À la manière de la politique lors des repas de famille, plaisante cet article du New York Times, on évite le sujet du virus. Si celui du confinement arrive dans la conversation, orientez plutôt votre interlocuteur ou votre interlocutrice sur sa façon de gérer l'isolement. Parlez de couture, de boulangerie, de décoration d'intérieur ou encore de jeux vidéo.

Les personnes plus courageuses peuvent aussi gentiment mais directement demander d'éviter le sujet du Covid-19 car il est source d'angoisses ou de gêne. En ce sens, l'autrice Kelly Williams Brown a confié au New York Times: «Les gens devraient se sentir libres de pouvoir dire “je comprends que tu aies peur, moi aussi, et j'essaie de m'éloigner du sujet pour quelques heures”.»

Profitez des appels vidéo pour découvrir l'univers de vos proches

En confinement, les appels vidéo sont agréables car ils permettent de voir un visage ami, autre que celui de notre famille ou conjoint·e. Mais ils sont également d'excellents moyens d'apprendre à connaître la personne à l'autre bout du fil. En visioconférence, on aperçoit l'environnement, les animaux et la décoration de nos ami·es, des sujets propices à une conversation divertissante, garantie sans coronavirus!

Parlez des tendances culturelles à la mode

Kelly Williams Brown l'assure: «Nous vivons à l'âge d'or du streaming.» Tous les films, séries, émissions ou musiques peuvent donc être de potentiels sujets de conversation. Un classique, le fameux «T'as pensé quoi de la dernière saison de Game of Thrones?» fait toujours son effet dans une discussion. Que la personne à qui l'on parle soit fan ou non, on est assuré·e de lancer un débat intéressant.

Essayez les jeux

Tout ne passe pas toujours par les mots. Un bon jeu de société peut parfois rassembler bien plus qu'une fastidieuse conversation. Les plateformes en ligne gratuites comme Plato ou Sporcle offrent une occasion de partager un moment ludique à distance. Elles disposent très souvent d'une messagerie en ligne, si l'envie de discuter subsiste malgré tout.

Ouvrez votre cœur

Le confinement offre une opportunité en or pour parler de ce que l'on ressent. L'angoisse liée à l'épidémie peut évidemment être l'objet de vos confessions, mais ces dernières peuvent finalement porter sur tout ce qui vous semble important. À distance, la peur du regard de l'autre disparaît et il est souvent plus aisé de se laisser aller aux confessions.

L'occasion rêvée aussi pour rappeler à nos proches à quel point on tient à eux, car en cette période l'absence se fait davantage ressentir.

Servez-vous du web, source inépuisable de sujets de discussion

De part et d'autre, sur internet, des vidéos d'animaux en tous genres circulent, pour notre plus grand plaisir. Ici, des pingouins partent en excursion rendre visite aux belugas. Sur CNN, on peut lire que des orangs-outans et loutres font ami-ami sous les yeux ébahis des soigneurs et soigneuses de leur zoo. Sur Twitter, des chèvres hirsutes profitent du calme pour s'aventurer en ville.

Et bien sûr, pensez aux pauses réconfort de Slate pour oublier l'actualité.

Newsletters

S'étreindre en limitant les risques, c'est possible

S'étreindre en limitant les risques, c'est possible

Mais est-ce vraiment utile?

Le Covid-19 pourrait bien mettre un terme aux grosses fêtes de mariage

Le Covid-19 pourrait bien mettre un terme aux grosses fêtes de mariage

Avec les unions reportées ou en petit comité, le virus souligne la pesanteur de l'organisation de ces festivités. Et fait pencher les couples vers une célébration plus intimiste de leur amour.

L'indice rouge à lèvres est-il fiable? Pas en temps de Covid-19

L'indice rouge à lèvres est-il fiable? Pas en temps de Covid-19

Plus le monde va mal, plus il se vendrait de tubes de rouge à lèvres. Sauf peut-être en 2020...

Newsletters