Monde

Trois explications possibles à la mystérieuse disparition de Kim Jong-un

Temps de lecture : 2 min

Les spéculations sur l'état de santé du dirigeant nord-coréen vont bon train.

Difficile de dire qui prendrait le pouvoir si le Kim Jong-un était véritablement décédé. | KCNA / KNS / AFP
Difficile de dire qui prendrait le pouvoir si le Kim Jong-un était véritablement décédé. | KCNA / KNS / AFP

Il n'est pas rare que Kim Jong-un disparaisse un temps et agite les médias. Cela s'est d'ailleurs déjà produit par le passé pour ses prédécesseurs des deux générations de la dynastie. Mais Kim Jong-un, dont on connaît l'état de santé fragile malgré son jeune âge, n'avait jamais manqué la cérémonie nationale du 15 avril donnée en mémoire de son grand-père, Kim Il-sung. Cette absence inhabituelle a été l'élément déclencheur d'une multitude de rumeurs annonçant la mort de l'homme d'État.

Le pays n'a à ce jour pas de cas de Covid-19 déclaré, mais l'état de santé préoccupant de son dirigeant pourrait être la raison de cette absence, d'après un article du New York Post. On peut également y lire que la Corée du Nord a annulé de nombreux événements majeurs par mesure de précaution pour éviter toute contamination par le virus sur le territoire.

Mais, pour Chad O'Carroll, le PDG de Korea Risk Group, s'il était avéré que Kim Jong-un se cachait pour éviter une contamination, «cela créerait un véritable trou dans le récit délivré par le gouvernement, qui assure que la crise est parfaitement sous contrôle».

Cette option est donc peu probable selon le PDG, qui suppose que si Kim Jong-un se protégeait simplement, des photos de lui en pleine santé auraient déjà fuité dans la presse. Mais alors, qu'en est-il vraiment de l'état de santé du dirigeant nord-coréen? Foreign Policy propose trois scénarios possibles.

Scénario 1: Kim refait surface, en pleine santé

Le magazine imagine un scénario dans lequel Kim Jong-un, après avoir terminé sa convalescence, reprendrait la tête du pays en pleine santé et avec sa puissance habituelle. Les tensions avec Washington et Séoul reprendraient de plus belle et les négociations pour trouver un terrain d'entente pourraient redémarrer.

Le dirigeant mettrait alors l'accent sur la gestion des différends concernant la dénucléarisation avec les États-Unis et l'engagement transfrontalier avec son voisin du sud.

Scénario 2: Kim reste porté disparu, potentiellement pour longtemps

Il est possible, selon Foreing Policy, que Kim Jong-un reste encore à l'écart de la vie politique pour un long moment, précipitant un peu plus le pays dans une position délicate sur le plan des relations internationales. La sœur du dirigeant, Kim Yo-jong pourrait alors prendre la tête du gouvernement. Elle serait la première femme au pouvoir dans le pays et cette position, même en intérim, pourrait être dangereuse pour elle.

En ce qui concerne les politiques militaires, le journal envisage que Kim Yo-jong poursuive les stratégies de son frère en maintenant les essais nucléaires de moyenne et longue portée. L'exercice du pouvoir pourrait être rude pour celle-ci: il n'est pas impossible que les hauts cadres du pays tentent d'interférer pour accentuer les politiques mises en place à l'encontre du Japon, de la Corée du Sud et des États-Unis.

Scénario 3: Kim est mort ou incapable de revenir au pouvoir

Un troisième scénario est envisagé par Foreign Policy: Kim Jong-un est mort ou incapable de gouverner. Tout dépendra alors des dernières volontés que l'homme aura laissées derrière lui, s'il a désigné un nouveau dirigeant suprême ou si l'un·e de ses proches affirme avoir reçu son ordre direct de prendre sa suite.

Kim Yo-jong n'est pas la seule figure susceptible de reprendre les rênes du pays. Son oncle, Kim Pyong-il, ancien ambassadeur en Europe, est envisagé. Des descendants inconnus de la lignée Kim pourraient sortir de l'ombre, des officiers militaires ou des cadres du parti pourraient également réclamer le pouvoir.

Le mystère plane toujours sur l'état de santé du dirigeant et seule une communication officielle de Pyongyang permettra de clarifier la situation.

Newsletters

En Finlande, l'envoi de sextos non sollicités pourrait être puni par la loi

En Finlande, l'envoi de sextos non sollicités pourrait être puni par la loi

Un individu qui envoie des «dick pics» écoperait d'une amende ou d'un séjour en prison.

Claudia Conway, la star de TikTok qui ébranle la Maison-Blanche

Claudia Conway, la star de TikTok qui ébranle la Maison-Blanche

Connue pour ses vidéos de danse et de chant sur TikTok, la fille de Kellyanne Conway, ex-conseillère de Donald Trump, a été révélée au grand public grâce à son franc-parler en matière de politique.

Un groupe suprémaciste blanc se prépare physiquement pour l'après-Trump

Un groupe suprémaciste blanc se prépare physiquement pour l'après-Trump

Créé en 2017, le Patriot Front souhaite renvoyer des États-Unis les personnes immigrées, noires et juives.

Newsletters