Tech & internet / Économie

Le Covid-19 bouleverse l'économie des influenceurs

Temps de lecture : 2 min

Si sur les réseaux sociaux le sourire et la bonne humeur restent de mise, en coulisses, les stars d'Instagram ou de YouTube s'inquiètent de l'effondrement de leurs revenus.

Pour les stars d'internet, la période est pleine d'incertitudes. | Maddi Bazzocco via Unsplash
Pour les stars d'internet, la période est pleine d'incertitudes. | Maddi Bazzocco via Unsplash

Comme pour des milliards d'êtres humains sur Terre, la vie des vedettes du web a brusquement été bouleversée par la crise sanitaire du Covid-19. Voyages reportés, évènements annulés, shootings photo suspendus, coupes budgétaires dans les dépenses publicitaires: c'est un sale temps pour les affaires.

Selon une étude de marché du cabinet eMarketer, environ un tiers des influenceurs ont signé moins de collaborations au mois de mars, rapporte The Wired. Les micro-influenceurs, qui comptent moins de 100.000 abonnements, seraient parmi les plus touchés.

Les personnalités des réseaux sociaux doivent également faire face à une chute des coûts des posts sponsorisés. À titre d'exemple, entre 2008 et 2010, lors de la dernière récession, le prix moyen d'un post sponsorisé avait baissé de 62,7% selon les données d'Izea, une plateforme américaine mettant en relation annonceurs et influenceurs.

Les marques hésitent à communiquer pour ne pas s'attirer les foudres des internautes, qui pourraient considérer une campagne publicitaire malvenue alors que le monde fait face à une pandémie mortelle. Les influenceurs comme les annonceurs sont dans une période pleine d'incertitudes, et rares sont ceux qui en sortiront indemnes.

«Dans une récession économique, certaines entreprises survivent et d'autres non, commente pour The Wired Angela Seits, directrice des études sur les consommateurs et de la stratégie d'engagement à l'agence numérique PMG. Je pense que c'est ce qui pourrait se produire dans l'industrie des influenceurs.»

Des opportunités dans la tourmente

Paradoxalement, les influenceurs et influenceuses voient dans le confinement une occasion d'augmenter leur audience. Les centaines de millions de personnes cloîtrées chez elles ont davantage de temps pour cliquer, visionner et interagir avec les posts sponsorisés ou non des stars du net.

Un grand nombre d'entre elles ont signalé une augmentation de l'engagement sur leurs publications via les différents réseaux sociaux, indique Business Insider. D'après une étude menée par Influence Central, une hausse de l'audience des créateurs de contenus a été observée sur Instagram, TikTok, Facebook et Pinterest.

Le streaming en direct gagne également en popularité. La fréquentation de Twitch a par exemple augmenté de 23% entre février et mars 2020.

Le conseil, l'enseignement et le coaching en ligne auraient également le vent en poupe, et les influenceurs sautent sur l'opportunité pour diversifier leurs sources de revenus.

Certains choisissent aussi de faire passer des messages importants en ces temps de crise. Le gouvernement finlandais a recruté des internautes influents pour communiquer sur la pandémie, tandis que l'OMS a fait appel à de nombreuses personnalités pour encourager les gens à se laver les mains.

Newsletters

Les Randonautes, ou comment épicer ses sorties déconfinées

Les Randonautes, ou comment épicer ses sorties déconfinées

Transformer ses promenades en quêtes existentielles, ça n'a pas de prix. Surtout lorsqu'on les partage sur TikTok.

Nouveau job de rêve: représenter une entreprise sur «Animal Crossing»

Nouveau job de rêve: représenter une entreprise sur «Animal Crossing»

Une offre d'emploi inédite liée au hit du jeu vidéo devrait faire saliver tout le monde.

Pour cartonner sur Youtube, apprenez d'abord à vous excuser

Pour cartonner sur Youtube, apprenez d'abord à vous excuser

Un vidéaste aux millions de fans a partagé son expérience douloureuse mais fructueuse avec de jeunes pousses.

Newsletters