Culture

Les podcasts érotiques à écouter pour tenir jusqu'au déconfinement

Temps de lecture : 3 min

Plus inclusive et plus créative, c'est la meilleure alternative aux clichés des plateformes vidéos.

Les voix vous touchent et les corps s'entendent. | Avinash Kumar via Unsplash
Les voix vous touchent et les corps s'entendent. | Avinash Kumar via Unsplash

«Voxxx», pour toutes les femmes

37 épisodes entre 3 et 19 minutes

«Invitations au plaisir pour clitos audiophiles», peut-on entendre au début de chaque épisode. À destination des femmes, ce podcast propose des séances de masturbation en mélangeant la pratique et les jerk off instructions (une sorte de coach qui donne des indications pour se masturber avec une voix érotique). Derrière ce projet, on retrouve Olympe de G, réalisatrice de porno féministe, et Lélé O, camgirl, qui prête sa voix suave à plusieurs épisodes. Les deux créatrices invitent tour à tour des hommes et des femmes aux orientations sexuelles diverses pour que tout le monde puisse s'y retrouver. Vous avez également le choix de la langue, en français ou en anglais ainsi que du type de récits: mini-fictions ou scènes de sexe crues. Un délice à déguster en son binaural.

«Coxxx», pour tous les hommes

13 épisodes entre 5 et 18 minutes

Cette fois, ce sont des «invitations au plaisir pour phallus audiophiles». Version masculine de Voxxx, Coxxx reprend le même credo: adieu le visuel et place à l'imaginaire auditif avec des séances de masturbation guidées pour les hommes. Olympe de G et Lélé O proposent une sexualité masculine plus variée que ce qu'on en montre habituellement. Les épisodes utilisent toujours le son binaural, qui donne l'impression que les voix sont juste à côté de nous. Masculines ou féminines, on retrouve également une diversité des genres et des orientations sexuelles salvatrice. Des invitations subtiles à prendre le temps de se faire du bien.

«ctrl-X», pour les adeptes de livres érotiques

22 épisodes entre 6 et 19 minutes

Mirabeau, Louise de B, Apollinaire, Colette, Pierre Loüys, Catherine Robbe-Grillet, George Bataille, anonymes… Dans chaque épisode, un collectif de femmes et d'hommes (journalistes, artistes et professionnel·les de la culture) met en son des extraits de textes littéraires érotiques. Avec pour volonté d'aller à contre-courant des vidéos explicites, ctrl-X offre une bibliothèque variée depuis les grands classiques à la poésie érotique en passant par des lettres succulentes. Cette mise en son peaufinée donne des frissons et permet de (re)découvrir ces œuvres sensuelles. Mention spéciale pour l'épisode sur Emmanuelle, le film mythique de 1974.

«Chambre 206», pour regarder et jouer

27 minutes

Imaginez-vous dans le restaurant de l'hôtel Grand Amour à Paris. Une voix off réchauffante vous invite à rejoindre un couple dans la chambre 206 au deuxième étage. Ils se cherchent et font l'amour. Les voix vous touchent et les corps s'entendent. Vous êtes à la fois spectateur ou spectatrice, et acteur ou actrice. C'est l'expérience très réussie que propose la pornographe féministe Olympe de G. Grâce au son binaural, l'immersion est totale dans cette petite chambre. Ce livre audio très sensuel est disponible seulement sur Audible et payant.

«Le son du désir», pour les femmes hétéros

21 épisodes de 15 minutes

Surprise, votre amant vous a laissé un message sur votre répondeur (ça marche aussi pour les messages vocaux sur WhatsApp). Pour en profiter pleinement, il faut brancher votre casque, vous allongez sur le lit et fermer les yeux. Et là, c'est parti pour une quinzaine de minutes de mots doux, de câlins et d'excitation. Dans ce podcast, votre amant pense à vous et vous offre sa voix pour guider vos doigts. Une série de doux messages sonores dont vous êtes le personnage principal. Un podcast idéal pour celles qui ne sont pas confinées avec leur galant.

«Les aventures érotiques de Melle Car(hot)», pour celles qui veulent voyager

31 épisodes de 15 minutes

Melle Car(hot) qualifie ses histoires d'«aventures sensuelles d'une jeune femme libérée». Au micro de Radio Campus, elle lit en direct sans habillage sonore une série de nouvelles littéraires avec toujours le même but: nous conduire au pays du plaisir. Une première salve d'épisodes nous emmène d'abord dans des lieux de tous les jours: un cinéma, un concert, une plage, une rue, un train, un covoiturage, sur les toits… Puis la narratrice part à l'étranger dans le quartier rouge d'Amsterdam, à New York, dans un hammam à Tanger ou dans une jungle au Costa Rica. On passe dans un autre monde avec la saison 3 puisqu'elle dépeint une île en 2030 réservée au plaisir des femmes. Poétique, ce podcast ne manque pas d'imagination.

«L'Appli Rose», pour les nostalgiques du téléphone rose

10 épisodes de 4 minutes

Version moderne du téléphone rose, l'appli rose est une application de rencontres sans photos et sans messages. Si vous voulez faire l'amour au téléphone, il suffit d'enregistrer une annonce vocale. Basé uniquement sur la voix, le match met alors en relation deux inconnu·es. Voici le concept de cette série audio érotique d'Olympe de G. Dans la première saison, des comédien·nes prêtent leurs voix à ces duos qui échangent sur leurs envies et leurs fantasmes. Ça susurre, ça provoque, ça s'excite pendant dix épisodes. Dans la deuxième saison, ces matchs évoquent également l'homosexualité, les trans, le polyamour ou encore le handicap. On salue la diversité de cet érotisme et une réalisation une fois de plus de qualité.

Newsletters

La retraduction de «1984» est une idée fabuleuse

La retraduction de «1984» est une idée fabuleuse

La nouvelle version francophone du chef-d'œuvre d'Orwell par Josée Kamoun est sortie jeudi 28 mai en édition de poche. Cela rend-il le travail d'Amélie Audiberti caduc?

La semaine imaginaire de Guy Bedos

La semaine imaginaire de Guy Bedos

Chaque samedi, Louison se met dans la peau d'une personnalité qui a fait l'actu et imagine son journal de bord.

En attendant le retour des concerts, les podcasts à écouter par genre musical

En attendant le retour des concerts, les podcasts à écouter par genre musical

À défaut de sauter dans des salles humides ou de déguster une galette-saucisse en festival, cette sélection devrait combler vos oreilles mélomanes.

Newsletters