Monde

La grève chez British Airways a commencé

Temps de lecture : 2 min

Les personnels de bord de British Airways ont entamé dans la nuit du vendredi 19 au samedi 20 mars une grève de trois jours après l'échec des négociations entre la compagnie et le syndicat Unite. Il s'agit de la première grève chez British Airways depuis 13 ans.

Les employés de cabine protestent contre un gel des salaires en 2010, un passage au temps partiel pour 3.000 salariés et une réduction des équipages pour les vols long-courrier, une série de mesures qui s'inscrivent dans un plan visant à réduire les coûts de presque 70 millions d'euros. La compagnie affirme que ces changements sont nécessaires pour faire face à une baisse des réservations, liée à la crise financière.

Willie Walsh, le patron de la compagnie aérienne, a qualifié la grève de «profondément regrettable»: «des dizaines de milliers d'employés de British Airways sont prêts à servir nos passagers, et British Airways continuera à voler pendant ces périodes d'action industrielles.» Il a rajouté qu'il reste disponible pour discuter d'un accord «raisonnable».

Au total, 1.100 vols sur les 1.950 programmés doivent être annulés, mais British Airways a affrété des avions et des équipages de compagnies rivales pour assurer ses vols. La compagnie assure que 65% de ses passagers devraient pouvoir arriver à bon port au cours de cette première grève. Sur l'aéroport londonien de Heathrow, plus de 60% des vols long-courrier devaient être assurés, pour seulement 30% des court-courrier. A Gatwick, au sud de la capitale britannique, tous les vols long-courrier et plus de la moitié des court-courrier devaient être maintenus. Une autre grève, de quatre jours, est prévue à partir du 27 mars.

Les voyageurs britanniques ne sont pas au bout de leurs peines: les signaleurs de trains on voté en faveur d'une grève générale, qui serait la première depuis 16 ans, sur le système ferroviaire pour le weekend de Pâques, rapporte le Guardian. 5.000 signaleurs et 12.000 agents de maintenance se préparent à paralyser le réseau pendant l'un des weekends les plus chargées de l'année en termes de voyageurs.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Image de Une: Un avion de British Airways atterrit à Heathrow. Luke MacGregor / Reuters

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 15 au 21 janvier 2022

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 15 au 21 janvier 2022

Guerre au Yémen, éruption volcanique aux îles Tonga, et famine en Afghanistan… La semaine du 15 au 21 janvier en images.

Pourquoi les savants se battent depuis des siècles sur l'origine du nom «Amérique»

Pourquoi les savants se battent depuis des siècles sur l'origine du nom «Amérique»

Depuis le dernier tiers du XIXᵉ siècle, certains auteurs cherchent à prouver que le pays ne doit pas son nom à l'explorateur florentin Amerigo Vespucci.

Mon Europe à moi: «À quand un Erasmus qui s'adresse vraiment à tous les jeunes?»

Mon Europe à moi: «À quand un Erasmus qui s'adresse vraiment à tous les jeunes?»

L'Union européenne s'est engagée sur un nouveau programme Eramus+ qui devrait s'ouvrir à de nouveaux publics.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio