Culture

Les podcasts à rattraper pendant le confinement

Temps de lecture : 2 min

Chaque semaine, on vous propose cinq podcasts à écouter le week-end. Pour cette première en quarantaine, une sélection de séries où on ne parle pas du coronavirus.

Plus de douze heures de podcasts pour tenir le coup. | Insung Yoon via Unsplash
Plus de douze heures de podcasts pour tenir le coup. | Insung Yoon via Unsplash

«Le Livreur de cocaïne», Arte Radio

2 épisodes de 20 minutes

Savez-vous comment fonctionne une «cabine» par laquelle passent les commandes des client·es pour avoir de la coke? Combien gagne un livreur à Paris? Quel type de relation faut-il avoir avec la clientèle?

Élie raconte comment il organise ses livraisons à scooter dans la capitale. Malin et pragmatique, il connaît parfaitement ce réseau pour lequel il travaille depuis quelques années, tout comme les risques qu'il prend chaque soir. Il sait aussi très bien s'adresser aux personnes qu'il livre et les avantages de son activité.

Ce documentaire riche et finement monté de Merry Royer décrit le quotidien d'Élie, mais aussi le nouveau statut social que lui procure ses revenus.

«La Clinique de l'amour», France Culture

5 épisodes de 30 minutes

Qu'est-ce que se raconte un couple au bord de la rupture lorsqu'il fait une thérapie? La journaliste Delphine Saltel nous partage l'intimité de plusieurs d'entre eux, accompagnés par un psychiatre et une psychologue dans un hôpital du sud de la France.

En crise conjugale ou familiale, ces couples expriment leur désarroi, leurs doutes, leurs espoirs. Certains pointent un problème affectif ou de sexualité, d'autres une place donnée aux enfants trop importante, d'autres encore une relation complexe avec un enfant.

On y entend également les interventions toujours intéressantes du corps médical, comment les médecins amène les personnes à parler et à s'écouter. À la fois poignant et optimiste, on s'identifie facilement à ces couples qui tentent de remonter la pente.

«52-62, mon enfance en Algérie», Slate

5 épisodes de 20 minutes

On ne le sait que trop bien en France, la guerre d'Algérie n'est pas le sujet le plus facile à aborder. La journaliste Nina Pareja y arrive pourtant avec délicatesse et intelligence, en tendant le micro à son père de 67 ans, enfant au moment du conflit. À chaque épisode, il raconte à travers un sens (ouïe, toucher, odorat, goût et vue) la vie là-bas, ses souvenirs, son quotidien et la guerre.

Avec plusieurs dizaines d'années de recul, il replonge dans sa mémoire et s'interroge sur ce dont il se rappelle: «Pourquoi, au milieu du parfum des figuiers, des sardines grillées et des oranges, se souvient-on aussi de l'odeur du pétrole et de celle des égouts?»

«Quouïr», Nouvelles Écoutes

2 x 7 épisodes de 30 minutes

En deux saisons, la journaliste Rozenn Le Carboulec fait ce qu'il y a mieux pour parler des sujets de société: donner la parole aux gens concernés.

Dans la première, elle interroge des personnes homosexuelles, bi ou trans sur leur coming out, ce moment si important qui peut être vécu de manière très différente, allant du soulagement à la violence.

Le podcast s'empare ensuite d'un sujet qui a fait couler beaucoup d'encre: la PMA. Seulement voilà, ces couples et ces familles, leur désir, leurs difficultés, leur quotidien, leurs sentiments, on ne les a pas beaucoup entendus pendant le débat. Cette deuxième saison leur donne la place qu'ils auraient dû avoir, au centre. Idéal pour les hétéros qui veulent se mettre à leur place.

«À la recherche de Jeanne», Binge Audio

5 épisodes de 15 minutes

On avait beaucoup aimé la première saison de Casseroles, le podcast où Zazie Tavitian nous emmenait dans la cuisine des gens pour qu'ils racontent leur histoire autour d'un plat.

Avec À la recherche de Jeanne, la journaliste nous amène encore plus loin. Après avoir découvert l'existence d'un livre de recettes de son arrière-arrière-grand-mère, Jeanne Weill, elle part à la recherche de cette figure familiale dont personne ne parle.

Le ton est donné dès le premier épisode: «Cuisiner ses recettes avec la famille et cuisiner la famille avec ses recettes.» D'Israël à la Suisse, elle reconstitue la vie de son aïeule qui fut déportée à Sobibór en Pologne. Bouleversant.

Vous avez envie de discuter et de partager vos recommandations de podcasts? Rejoignez le Slate Podcast Club!

Newsletters

«Unorthodox», mélange réussi entre thriller haletant et récit initiatique

«Unorthodox», mélange réussi entre thriller haletant et récit initiatique

Inspirée des mémoires de l'autrice Deborah Feldman, la minisérie raconte la quête d'autonomie d'Esty, 19 ans, qui fuit la communauté juive ultra-orthodoxe de Brooklyn pour Berlin.

«Le Regard féminin» d'Iris Brey, un ouvrage à réfléchir

«Le Regard féminin» d'Iris Brey, un ouvrage à réfléchir

Il permet d'aborder les enjeux du cinéma et du féminisme en s'appuyant sur ce qui se joue véritablement à l'intérieur des films et de l'expérience qu'on en a.

Le «female gaze» doit réinventer le cinéma

Le «female gaze» doit réinventer le cinéma

2020, l'année du regard féminin? Le livre d'Iris Brey, Regard féminin - Une révolution à l’écran, a théorisé le «female gaze» et réaffirmé la nécessité de changer la façon de filmer les femmes. Quant à Gaze, la revue en...

Newsletters