Santé / Monde

Trump et ses proches diffusent des théories du complot sur le coronavirus

Temps de lecture : 2 min

Selon le président et ses alliés, les démocrates et les médias font exprès d'exagérer la menace du Covid-19 pour nuire au président américain.

Trump montre un document sur les pays les mieux préparés au coronavirus, à Washington le 26 février 2020. Eric BARADAT / AFP
Trump montre un document sur les pays les mieux préparés au coronavirus, à Washington le 26 février 2020. Eric BARADAT / AFP

Le 27 février, une lanceuse d'alerte du ministère de la santé américain a révélé que le personnel médical qui a pris en charge les Américains évacués du Wuhan n'avait pas reçu d'équipement de protection adéquat ni de formation sur le contrôle des infections.

Face aux critiques de la gestion de cette crise, le président Donald Trump se veut rassurant: «Je pense que la situation va bien se passer. Il y a beaucoup de talent, beaucoup d'intelligence sur cette question.»

Et il ne supporte pas que les médias diffusent des informations sur la progression de l'épidémie, qui a fait plus de 2800 morts en Chine et une soixantaine dans le reste du monde. Le mercredi 26 février, il a tweeté que les médias «faisaient tout leur possible pour donner une mauvaise image du Caronavirus (sic) et faire paniquer les marchés.»

Sur la chaîne Fox News, plusieurs journalistes et invités ont aussi choisi de politiser la situation. Très remonté, l'ancien gouverneur de l'Arkansas Mike Huckabee s'est lancé dans une tirade épique:

Trump «pourrait personnellement aspirer le virus de soixante mille personnes, le retirer de leurs poumons puis nager au fond de l'océan pour le recracher...il serait juste accusé de polluer la mer.»

De son côté, Pete Hegseth, un autre républicain régulièrement invité chez Fox, a expliqué que les démocrates et les médias voulaient que le virus se répande: «Ils veulent que ça s'empire, ils veulent des cas mystères, des villes en quarantaine, ils veulent une crise nationale pour une seule raison.» Le but est selon lui de tenter de faire perdre Trump en novembre 2020 et au moins deux autres journalistes vedettes de Fox ont dit la même chose.

Même le chef de cabinet de la Maison Blanche, Mick Mulvaney, a tenu des propos similaires. Lors d'une conférence à Washington, il a dit: «La raison pour laquelle [le coronavirus] est tant médiatisé, c'est parce qu'ils pensent que c'est ce qui va faire tomber le président. Voilà de quoi il s'agit.»

Newsletters

Une épidémie de vomis incontrôlables touche les fumeurs de cannabis aux États-Unis

Une épidémie de vomis incontrôlables touche les fumeurs de cannabis aux États-Unis

La légalisation de la marijuana pourrait avoir accentué le phénomène.

La population la plus grande du monde semble rapetisser, et on sait pourquoi

La population la plus grande du monde semble rapetisser, et on sait pourquoi

La nouvelle génération de Néerlandais n'est pas aussi grande que les précédentes.

Les personnes non vaccinées contre le Covid se comportent-elles comme des enfants gâtés?

Les personnes non vaccinées contre le Covid se comportent-elles comme des enfants gâtés?

N'est-ce pas céder à une certaine facilité que de comparer les réfractaires à la vaccination à des gamins qui refuseraient leur assiette de brocolis alors que des enfants de leur âge meurent de faim dans d'autres pays ou d'autres familles?

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio