Sciences

La neige de l'Antarctique devient rouge sang et c'est une mauvaise nouvelle

Temps de lecture : 2 min

Une algue rouge qui prolifère en raison du changement climatique accélère la fonte des glaces.

Le phénomène a été observé dans la station de recherche ukrainienne de Vernadsky, en Antarctique. | Capture d'écran via YouTube
Le phénomène a été observé dans la station de recherche ukrainienne de Vernadsky, en Antarctique. | Capture d'écran via YouTube

L'Antarctique a connu une vague de chaleur anormale en ce début d'année 2020, jusqu'à atteindre un nouveau record de température de 18,4°C le 6 février –du jamais-vu sur le continent. Les glaciers fondent à une vitesse alarmante, ce qui favorise un phénomène naturel bien connu des scientifiques: la neige prend une couleur rouge sang.

En cause, l'apparition d'algues des neiges qui germent lorsque des températures plus chaudes surviennent, notamment pendant l'été, entre octobre et février. La couleur de ces algues, connues sous le nom de Chlamydomonas nivalis, provient de la production de pigments rouges qui protègent le végétal des rayons ultraviolets du soleil. En leur présence, le blanc immaculé de la neige change de couleur et adopte un rose-rouge plutôt lugubre.

Ce phénomène a notamment été observé dans la station de recherche ukrainienne de Vernadsky, en Antarctique, dont les images ont été publiées par le ministère ukrainien de l'Éducation et des Sciences.

Dérèglement climatique

Le phénomène n'est pas nouveau et se produit sur tous les glaciers du monde, précise le média britannique The Independent. Pourtant, la présence de ces algues n'a rien de positif et contribue à l'accélération de la fonte des glaces.

Cette couleur foncée qui indique leur présence diminue le pouvoir réfléchissant de la glace, qui capte plus de chaleur que lorsqu'elle est blanche et fond donc plus rapidement. De plus, cette algue se développe dans la glace fondue. Le végétal se nourrit notamment de l'eau liquide engendrée par la fonte et prolifère donc quand les températures augmentent.

Un cercle vicieux s'installe: l'augmentation des températures due au dérèglement climatique en Antarctique fait fondre davantage de glace, facilitant la reproduction d'algues des neiges, elles-mêmes responsables de l'accélération de la fonte des glaciers.

La prolifération de ces algues des neiges contribuerait à faire fondre jusqu'à 13% de glace en plus au cours d'une saison, selon une étude publiée dans la revue scientifique Nature Communications en 2016.

Au début du mois, la NASA a diffusé des images aériennes montrant une fonte spectaculaire de la neige en seulement quelques jours sur l'île Eagle Island, en Antarctique. Entre le 4 et le 13 février, l'île a perdu environ 20% de sa neige.

Après la vague de chaleur de 2016, l'année 2019 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée sur la planète. Avec un mois de janvier record, l'année 2020 débute sur les mêmes bases.

Newsletters

«Je ne vois pas comment je pourrais être heureux après l'avoir tant été avec elle»

«Je ne vois pas comment je pourrais être heureux après l'avoir tant été avec elle»

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Arno, quadragénaire qui a perdu le goût de la vie depuis le départ de sa femme.

L'exploitation forestière connaît un boom en Europe

L'exploitation forestière connaît un boom en Europe

Depuis 2015, l'exploitation forestière européenne a augmenté de 49%.

Deux bébés morts et des erreurs mathématiques: le long calvaire de Sally Clark

Deux bébés morts et des erreurs mathématiques: le long calvaire de Sally Clark

[Épisode 1] Accusée d'avoir tué ses deux nourrissons en treize mois, la Britannique a notamment subi les conséquences d'un mauvais calcul de probabilités.

Newsletters