Boire & manger / Santé

Manger gras et sucré dégraderait rapidement notre mémoire

Temps de lecture : 2 min

Des scientifiques ont pu évaluer l'impact sur le cerveau d'un tel régime alimentaire adopté pendant à peine une semaine.

Une mauvaise alimentation affecterait l'hippocampe, la région du cerveau impliquée dans le contrôle de la mémoire et de l'appétit. | Carles Rabada via Unsplash
Une mauvaise alimentation affecterait l'hippocampe, la région du cerveau impliquée dans le contrôle de la mémoire et de l'appétit. | Carles Rabada via Unsplash

Les repas riches en graisses et en sucre ajouté ne nous feraient pas seulement prendre du poids, ils altéreraient également nos fonctions cérébrales en à peine quelques jours, révèle une étude publiée dans la revue Royal Society Open Science.

Ces travaux de recherche, menés à l'université Macquarie de Sydney, s'appuient sur le suivi de 110 étudiant·es de 20 à 23 ans, avec une alimentation normale et n'étant pas en surpoids.

Les scientifiques ont séparé au hasard les volontaires en deux groupes distincts: tandis que l'un suivait un régime classique et équilibré pendant une semaine, l'autre a dû adopter une alimentation riche définie comme étant «de type occidental», avec des produits à base de friture et de sucre que l'on trouve dans la restauration rapide –par exemple des burgers, des milkshakes et des gaufres.

Au début et à la fin de la semaine d'expérience, les sujets ont suivi une série d'évaluations en laboratoire. Chacun a été soumis à un test de mémoire avant et après le repas, puis devait évaluer son envie en aliments riches en sucre, comme des céréales industrielles, ainsi que sa satisfaction une fois ces derniers ingurgités.

Altération de l'hippocampe

Après seulement sept jours d'un régime gras et sucré, les étudiant·es obtenaient de moins bons résultats aux tests de mémoire et étaient plus enclin·es à manger de la malbouffe juste après avoir terminé un repas.

«Cette étude […] pourrait suggérer un lien entre une mauvaise alimentation et une altération de l'hippocampe, une région du cerveau impliquée dans le contrôle de la mémoire et de l'appétit», a déclaré l'endocrinologue Rachel Batterham au Guardian.

D'après les scientifiques, ce type de repas pourrait à la fois générer des déficiences cognitives mais aussi saper le contrôle de l'appétit, ce qui entraînerait une suralimentation en produits gras et sucrés contribuant à l'obésité et au diabète, eux-mêmes associés à une baisse des performances cérébrales. Les mécanismes de ce cercle vicieux restent en partie à découvrir, précisent l'équipe de recherche.

Risques de dépression

Une étude antérieure de l'unité NutriNeuro de l'INRA Bordeaux s'était déjà intéressée à l'influence d'une telle alimentation sur l'hippocampe. Grâce à des expériences sur des rats, elle a constaté qu'un régime peu sain entraînait une inflammation de cette zone du cerveau et perturbait son fonctionnement, provoquant des problèmes de mémoire et des retards d'apprentissage, notamment chez les adolescent·es.

Outre un dérèglement des capacités cognitives, la malbouffe augmenterait les risques de dépression, selon une étude effectuée sur 12.000 volontaires suivi·es pendant six ans et publiée dans la revue PLoS One.

Si ces résultats ne veulent pas dire que le fait de manger des cochonneries de temps en temps va profondément affecter votre mémoire ou vous plonger dans un état dépressif, il est intéressant de noter qu'il s'agit d'un facteur aggravant à prendre en compte en cas d'apparition de ces symptômes.

Newsletters

Pierre Gagnaire est-il le plus grand cuisinier de France?

Pierre Gagnaire est-il le plus grand cuisinier de France?

Le chef stéphanois désormais établi à Paris se cherche une identité culinaire bien à lui. Aux plats de tradition française, il ajoute des émotions, des garnitures, de la fantaisie en prenant des risques.

Les recettes du confinement, partie 3

Les recettes du confinement, partie 3

Vu que l'on en a encore pour plusieurs semaines d'isolation, voici six nouvelles recettes faciles à cuisiner. J'espère que vous avez fait des réserves de fromage râpé (désolée pour les vegans).

«Top Chef» saison 11, épisode 7: le récap en GIF, en acceng du Sud et en quarantaine

«Top Chef» saison 11, épisode 7: le récap en GIF, en acceng du Sud et en quarantaine

Cette semaine, le malheur continue de s'abattre sur la brigade des jaunes comme il continue de s'abattre sur la France.

Newsletters