Parents & enfants / Santé

Pollution de l'air: les enfants de demain risquent d'être moins bons en sport

Temps de lecture : 2 min

Une étude britannique lie pollution de l'air et retard de croissance des poumons.

Les capacités respiratoires d'un enfant peuvent être réduites de 14% à cause de la pollution | Alessandro De Bellis via Unsplash
Les capacités respiratoires d'un enfant peuvent être réduites de 14% à cause de la pollution | Alessandro De Bellis via Unsplash

Selon un nouveau rapport publié par l'association Breath GB, les performances des sportifs et sportives britanniques pourraient être altérées par la pollution de l'air.

Sur les 94 lieux d’entrainement où ont été effectués des relevés de niveau de pollution de l'air: vingt-six étaient au-dessus de la limite préconisée par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et cinquante-deux s'en approchaient fortement. Parmi ces lieux, on trouve notamment Ridgeway Rovers où David Beckham et Harry Kane avaient l’habitude de s'entraîner.

En s'entraînant dans de telles conditions, les enfants et athlètes de demain s'exposent à un retard de croissance de leurs poumons ce qui limiterait, à terme, leurs performances sportives. Exposées à la pollution, les capacités respiratoires des enfants peuvent être réduites de plus de 10% et le risque de souffrir de maladies cardiaques augmenter.

Il est encore temps

Mark Bergin, professeur d’éducation physique interrogé par le Guardian est témoin des observations des spécialistes: «Il y a des choses qu’on peut déjà observer: on a vu augmenter drastiquement le nombre d’enfants qui ont des inhalateurs ces dix dernières années.»

En 2015, une étude américaine avait montré qu'avec la dimunution de la pollution de l'air, les capacités respiratoires des enfants augmentent. À Los Angeles où de nombreuses mesures ont été mises en place pour réduire la pollution, les poumons des enfants d’aujourd’hui sont en meilleure santé que ceux d’il y a vingt ans.

Newsletters

Quand Tolkien exprimait son «dégoût sincère» pour le style de Disney

Quand Tolkien exprimait son «dégoût sincère» pour le style de Disney

D'un côté il y aurait le raffinement, de l'autre la vulgarité. Ce préjugé détermine encore la mauvaise réputation dont pâtit le producteur américain dans les milieux éducatifs.

Poppy, la poupée des «Trolls» au bouton mal placé

Poppy, la poupée des «Trolls» au bouton mal placé

Après une série de plaintes, Hasbro est en train de retirer le produit des rayons.

Les difficultés scolaires peuvent venir de traumatismes de l'enfance

Les difficultés scolaires peuvent venir de traumatismes de l'enfance

Les expériences négatives peuvent avoir un impact durable sur la capacité d'apprentissage d'un enfant. 

Newsletters