Monde

La musique de jeu vidéo enfin reconnue

Temps de lecture : 2 min

Les Ivor Novello Awards, cérémonie prestigieuse qui récompense chaque année les meilleurs compositeurs britanniques depuis plus de cinquante ans, vont pour la première fois comporter une catégorie dédiée aux musiques de jeu vidéo.

«Cette nouveauté arrive en retard, écrit le Guardian. Cela fait longtemps que la musique de jeu vidéo a dépassé le stade des fichiers MIDI, et les bandes originales de jeux sont souvent meilleures que celles de beaucoup de films

Les musiques de jeu vidéo ont en effet bien changé depuis les chansons mythiques, mais quelque peu lancinantes, de Tetris ou de Super Mario. La qualité des musiques a progressé en même temps que les améliorations visuelles. En 2005, la musique du jeu Civilization IV, BabaYetu, a été si populaire que les fans ont réclamé sa sortie en version téléchargeable sur Internet, rapporte le quotidien britannique. Le morceau a depuis été joué dans des grandes salles comme le Royal Festival Hall ou le Hollywood Bowl.

[Lire l'article sur guardian.co.uk]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo de une: super mario par flavouz via Flickr/licence CC by/

Slate.fr

Newsletters

La «culpabilité blanche» à l'ère de Trump façonne les primaires démocrates

La «culpabilité blanche» à l'ère de Trump façonne les primaires démocrates

L'égalité raciale devient un thème de campagne chez les Démocrates blanc·hes.

En Catalogne, la condamnation des indépendantistes ravive la tension

En Catalogne, la condamnation des indépendantistes ravive la tension

La sentence qui est tombée sur ces personnalités à la suite de la tentative de sécession de 2017 promet d'hystériser les débats de la campagne pour les élections générales du 10 novembre.

À Londres, les mamans d'Extinction Rebellion en première ligne

À Londres, les mamans d'Extinction Rebellion en première ligne

Depuis le 7 octobre, le mouvement a lancé deux semaines de «rébellion internationale» pour pousser le gouvernement britannique à agir face à la crise écologique.

Newsletters