Monde

11,5 milliards de dollars pour reconstruire Haïti

Temps de lecture : 2 min

Selon une estimation préliminaire, le montant de la reconstruction d'Haïti après le tremblement de terre du 13 janvier dernier est évalué à près de 11,5 milliars de dollars, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la Banque Mondiale mardi 16 mars.

Cette première estimation est le fruit d'une étude menée conjointement par le gourvernement haïtien et la Banque Mondiale. Ces 11,5 milliards de dollars devraient être répartis à 50% pour le secteur social, à 17% pour les infrastructures et le bâtiment et à 15% pour l'environnement et la gestion du risque selon l'étude.

Les dégats causés par le tremblement de terre sont évalués à environ 7,9 milliards de dollars, soit plus de 120% du PIB haïtien, dont 4,4 milliards pour les infrastructures comme les écoles, hôpitaux, routes, ponts, immeubles, ports et aéroports.

Une conférence internationale des donateurs doit se tenir le 31 mars à New York. En France, les dons de particuliers ont été particulièrement élevés.

[Lire l'article complet sur l'AFP]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: A Port-au-Prince, le 13 janvier 2009. REUTERS

Newsletters

En Chine, un homme a dû verser 6.300 euros à son ex-femme pour les tâches domestiques effectuées

En Chine, un homme a dû verser 6.300 euros à son ex-femme pour les tâches domestiques effectuées

Depuis le 1er janvier 2021, une loi permet au conjoint qui s'occupe des tâches ménagères et des enfants de demander une compensation financière lors du divorce.

Certains organismes terrestres pourraient survivre sur Mars

Certains organismes terrestres pourraient survivre sur Mars

Les bactéries ont été envoyées dans la stratosphère terrestre, dans des conditions similaires à celles de la planète rouge.

Ce que la damnatio memoriae, cancel culture de la Rome antique, nous dit sur l'après-Trump

Ce que la damnatio memoriae, cancel culture de la Rome antique, nous dit sur l'après-Trump

En souhaitant effacer de l'histoire certaines personnalités, les Romains ont fait tout le contraire. Une leçon à méditer, surtout avec des ex-dirigeants comme Trump.

Newsletters