Politique

Réformes des retraites: l'opinion publique a-t-elle plus de sympathie pour la radicalité?

Temps de lecture : 2 min

Le soutien aux grévistes demeure élevé.

Le taux de grévistes opposé·es à la réforme des retraites baisse, mais celles et ceux qui poursuivent le mouvement versent parfois dans des actions plus radicales: coupures de courant revendiquées par la CGT Énergie, intrusion au siège de la CFDT, manifestation devant un théâtre où Emmanuel Macron passait la soirée. Pour autant, le soutien aux grévistes reste élevé dans l'opinion publique.

Le gouvernement a-t-il perdu la bataille de l'opinion? Les «gilets jaunes» ont-ils rendu plus acceptable la violence des mouvements sociaux? Le président de la République est-il seul responsable de la situation actuelle?

Les réponses et analyses de Gaël Brustier, chercheur en sciences politiques et membre de la fondation Jean Jaurès, Virginie Le Guay, cheffe-adjointe du service politique de Paris Match, et Jean Garrigues, professeur à l'université d'Orléans, dans «Politique», l'émission de Roselyne Febvre et de Jean-Marie Colombani sur France 24, en partenariat avec Slate.

Retrouvez «Politique» tous les jeudis à 16h10 sur France 24 et les vendredis après-midi sur Slate.fr.

Newsletters

Comment les États-Unis de Biden vont-ils se comporter avec le reste du monde?

Comment les États-Unis de Biden vont-ils se comporter avec le reste du monde?

C'est fait, ou presque. On connaît enfin le nom du prochain secrétaire d'État des États-Unis. Ce sera Antony Blinken, un francophone fan de rock. C'est l'une des premières nominations annoncées par Joe Biden et beaucoup semblent s'en satisfaire. L...

Déconfinement progressif: commence-t-on à voir le bout du tunnel?

Déconfinement progressif: commence-t-on à voir le bout du tunnel?

Le calendrier annoncé par Emmanuel Macron donne un peu plus de visibilité que ce que nous avions jusqu'à présent.

«Monsieur le Premier ministre, il y a urgence à sortir de cette spirale délétère pour la démocratie»

«Monsieur le Premier ministre, il y a urgence à sortir de cette spirale délétère pour la démocratie»

[TRIBUNE] Une quarantaine de sociétés de journalistes et de rédacteurs de la presse nationale, régionale, de l'audiovisuel et du web demandent le retrait des articles 21, 22 et 24 de la loi sur la Sécurité globale.

Newsletters