Politique

Réformes des retraites: l'opinion publique a-t-elle plus de sympathie pour la radicalité?

Temps de lecture : 2 min

Le soutien aux grévistes demeure élevé.

Le taux de grévistes opposé·es à la réforme des retraites baisse, mais celles et ceux qui poursuivent le mouvement versent parfois dans des actions plus radicales: coupures de courant revendiquées par la CGT Énergie, intrusion au siège de la CFDT, manifestation devant un théâtre où Emmanuel Macron passait la soirée. Pour autant, le soutien aux grévistes reste élevé dans l'opinion publique.

Le gouvernement a-t-il perdu la bataille de l'opinion? Les «gilets jaunes» ont-ils rendu plus acceptable la violence des mouvements sociaux? Le président de la République est-il seul responsable de la situation actuelle?

Les réponses et analyses de Gaël Brustier, chercheur en sciences politiques et membre de la fondation Jean Jaurès, Virginie Le Guay, cheffe-adjointe du service politique de Paris Match, et Jean Garrigues, professeur à l'université d'Orléans, dans «Politique», l'émission de Roselyne Febvre et de Jean-Marie Colombani sur France 24, en partenariat avec Slate.

Retrouvez «Politique» tous les jeudis à 16h10 sur France 24 et les vendredis après-midi sur Slate.fr.

Newsletters

La farce tranquille

La farce tranquille

Commission d'enquête du Sénat: autoportraits de Bolloré et Arnault en bienfaiteurs ingénus

Commission d'enquête du Sénat: autoportraits de Bolloré et Arnault en bienfaiteurs ingénus

Auditionnés comme d'autres patrons de presse, les deux milliardaires ont principalement esquivé les questions essentielles, se présentant comme des anges gardiens connaissant mal le milieu des médias.

Avec l'intervention d'Anna Mouglalis, la Primaire populaire finit de discréditer la gauche

Avec l'intervention d'Anna Mouglalis, la Primaire populaire finit de discréditer la gauche

[Chronique #36] Primaire pour l'union ou prime à la division?

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio