Monde

Cette nuit, il risque de pleuvoir des iguanes en Floride

Temps de lecture : 2 min

La vague de froid qui touche l'État du sud des États-Unis paralyse ces spécimens.

Ils peuvent peser jusqu'à 9 kilogrammes et mesurer plus d'un mètre de long. | Guillaume Souvant / AFP
Ils peuvent peser jusqu'à 9 kilogrammes et mesurer plus d'un mètre de long. | Guillaume Souvant / AFP

«Ne soyez pas surpris si vous voyez des iguanes tomber des arbres ce soir», a indiqué le service météo de Miami.

Quand il fait froid en Floride, ce ne sont pas des flocons de neige qui tombent du ciel, mais bien des iguanes. Les services météo locaux prennent ce phénomène très au sérieux et ont prévenu la population, ce mardi 22 janvier, d'éventuelles chutes à venir de ces spécimens, qui peuvent peser jusqu'à 9 kilogrammes.

À l'instar de la Floride, la Caroline du Sud, la Caroline du Nord et la Louisiane ont enregistré des températures allant de 10°C à 15°C en dessous des moyennes habituelles, ce qui n'est pas du goût de ces grands lézards arboricoles.

Les iguanes, espèce à sang froid qui prospère dans les milieux subtropicaux, ne supportent pas les climats frais. Une fois que la température descend sous 7°C (il fera moins de 4°C cette nuit en Floride), leur corps se paralyse et s'immobilise. Ils entrent dans un état d'endormissement qui les empêche de bien s'accrocher aux arbres sur lesquels ils dorment.

Ces iguanes ne sont pas morts pour autant. Leur corps se remet à bouger une fois qu'il se réchauffe à nouveau.

Tout est une question de taille pour Ron Magill, directeur de la communication au zoo de Miami: «D'une manière générale, plus l'iguane est grand, plus il peut tolérer le froid pendant de plus longues périodes», a-t-il déclaré à CNN.

Grosse pluie d'iguanes en 2018

Il y a deux ans, des températures record avaient été enregistrées en Floride et, pour la première fois en vingt-neuf ans, les habitant·es avaient vu tomber de la neige.

Cette année-là, alors que les températures avoisinaient les 0°C, des dizaines d'internautes avaient découvert ces spécimens paralysés dans leur jardin ou à proximité des routes.

Si ces animaux se rétablissent généralement d'eux-mêmes, une grande vague de froid qui avait frappé cet État du sud-est des États-Unis en 2010 avait tout de même réduit leur population, sans toutefois mettre en péril l'espèce qui existe dans d'autres endroits du globe.

Cependant, tout le monde n'est pas préoccupé par le bien-être des iguanes en Floride. Ils sont considérés dans la région comme une espèce envahissante, causant de multiples dommages. Ils creusent des terriers, endommagent les digues et les trottoirs et auraient coûté près de 1,8 milliard de dollars de réparations à West Palm Beach.

Newsletters

Dans la lutte contre le coronavirus, Cuba s'impose comme un allié de choix

Dans la lutte contre le coronavirus, Cuba s'impose comme un allié de choix

La médecine cubaine est aujourd'hui appelée à la fois à protéger la population de l'île face au Covid-19 et à aider divers pays étrangers, dont l'Italie et la France.

Migration: quand le stigmate change de camp

Migration: quand le stigmate change de camp

Le cas des Européen·nes bloqué·es ou expulsé·es de pays étrangers nous invite à réfléchir au sens profond de la liberté de circulation.

Dans les camps de réfugiés rohingyas, on redoute l'arrivée du Covid-19

Dans les camps de réfugiés rohingyas, on redoute l'arrivée du Covid-19

Avec près de 40.000 personnes par kilomètre carré, la propagation du virus serait un désastre.

Newsletters