Monde

Au Pakistan, la capitale mondiale des ballons de foot

Temps de lecture : 2 min

Sialkot, au Pakistan, est le reflet d'un des nombreux visages de la mondialisation: 40 millions de ballons de football, soit environ 70% de la production mondiale, y sont cousus à la main chaque année, un chiffre qui peut grimper à 60 millions les années de Coupe du monde. Le site de l'hebdomadaire allemand Spiegel retrace dans un long article en anglais le long parcours de ces bouts de cuir, des chambres à coudre de Sialkot aux pelouses des stades mythiques d'Europe. Selon la légende, la belle histoire de la capitale mondiale des ballons de foot a commencé il y a 100 ans, quand un Pakistanais a réparé le ballon d'un militaire colonial britannique, et s'est mis à en fabriquer à son compte.

Aujourd'hui, dans les locaux de l'entreprise Sambrial, qui produit des ballons pour les ligues professionnelles européennes, les hommes cousent en parlant alors que la télévision montre des images de matchs de foot. Eux préfèrent le cricket, mais c'est bien le ballon rond qui les fait vivre, à hauteur de 50 centimes d'euro par ballon cousu. Une bonne journée, c'est six ballons. Le salaire moyen à Sialkot est de 1.000 euros par an, soit près du double de la moyenne nationale.

Les entreprises manquent désormais de main d'œuvre depuis que le travail des enfants a été aboli. «Les acheteurs occidentaux ont peut-être la conscience tranquille, mais les enfants de Sialkot se font désormais exploiter dans la production de briques», écrit le Spiegel.

[Lire l'article sur spiegel.de]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: jgbarah, Flickr, CC

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 19 au 25 septembre

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 19 au 25 septembre

Arrivée du Tour de France, baleines échouées en Australie et accélération de l'épidémie de Covid-19… La semaine du 19 au 25 septembre 2020 en images. 

Faire la paix avec Israël pour contrer l'Iran, la nouvelle stratégie de certains pays arabes

Faire la paix avec Israël pour contrer l'Iran, la nouvelle stratégie de certains pays arabes

Le 15 septembre, les dirigeants d'Israël, des Émirats arabes unis et de Bahreïn se sont retrouvés à la Maison-Blanche pour apposer leurs signatures aux accords d'Abraham. Il s'agit de deux traités de paix entre Jérusalem et Abou Dabi d...

En Turquie, la «Patrie bleue» révèle l'alliance des islamistes et des nationalistes

En Turquie, la «Patrie bleue» révèle l'alliance des islamistes et des nationalistes

Les défenseurs de cette doctrine affirment qu'elle protège les intérêts de l'État turc et réfutent les accusations d'expansionnisme.

Newsletters