Monde

Le fils de Ronald Reagan fait de la pub pour l'athéisme

Temps de lecture : 2 min

Une vidéo de Ron Reagan contre l'emprise de la religion a été diffusée pendant la pause publicité du débat des primaires démocrates sur CNN.

Ron Reagan, le fils de l'ancien président américain Ronald Reagan, en janvier 2011 à Washington. | Saul Loeb / AFP
Ron Reagan, le fils de l'ancien président américain Ronald Reagan, en janvier 2011 à Washington. | Saul Loeb / AFP

Le mardi 14 janvier, plus de 7 millions de personnes aux États-Unis ont regardé le débat des primaires démocrates sur CNN et, pendant la pause publicité, ils ont eu droit à une vidéo du fils de Ronald Reagan en train de défendre l'athéisme aux États-Unis. Alors que le président Reagan était proche des mouvements chrétiens ultraconservateurs, son fils Ron milite contre l'influence de la religion.

Dans sa publicité de trente secondes, il se présente ainsi: «Ron Reagan, athée depuis toujours, je n'ai pas peur de brûler en enfer.»

Le fils de l'ancien président dit s'inquiéter «des intrusions de la religion dans notre gouvernement» et demande au public de faire des dons à la «Freedom from Religion Foundation, la principale association d'athées et d'agnostiques du pays, qui a pour mission de protéger la séparation de l'Église et de l'État.»

La vidéo avait déjà été diffusée pendant un autre débat des primaires démocrates en octobre. À cette occasion, la pub avait été tellement populaire que «Ron Reagan» était devenu le terme le plus recherché sur Google pendant le débat.

Publicité controversée

Selon la coprésidente de la Freedom from Religion Foundation, qui a créé la vidéo, toutes les autres chaînes ont refusé de diffuser la pub, qui a été créée en 2004 et est considérée comme trop controversée.

«Le succès de notre pub d'octobre montre que la libre pensée est une perspective qui intéresse un nombre croissant d'Américains», explique-t-elle.

Ron Reagan a très tôt exprimé ses désaccords avec son père. À l'âge de 12 ans, il a annoncé à ses parents qu'il n'irait plus à l'église car il ne croyait pas en dieu. Après une carrière de danseur classique, Ron Reagan est devenu journaliste et il a toujours défendu des positions de gauche à l'opposé de celles de son père. Pendant les primaires démocrates de 2016, il a soutenu le candidat socialiste Bernie Sanders.

Malgré l'engouement du public démocrate, sa pub pour l'athéisme n'a pas plu à tout le monde. Sur Facebook, l'influent pasteur Franklin Graham a expliqué que Reagan irait en enfer, même s'il ne croit pas en dieu.

«L'enfer attend ceux qui ne se repentent pas de leurs péchés et ne croient pas en Jésus Christ. Prions pour que Ron reconnaisse l'amour salvateur du Christ et qu'il se tourne vers Lui avant qu'il ne soit trop tard.»

Newsletters

Le coronavirus, une menace pour les camps ouïghours en Chine

Le coronavirus, une menace pour les camps ouïghours en Chine

La contagion y est un «secret d’État», selon un responsable local. Les proches des personnes détenues tirent la sonnette d'alarme et appellent à l'aide internationale.

Bloomberg admet avoir eu recours au travail carcéral pour sa campagne

Bloomberg admet avoir eu recours au travail carcéral pour sa campagne

Le candidat à la primaire démocrate connait un début de campagne très chahuté.

États-Unis: le futur des films étrangers passera-t-il par le doublage ou les sous-titres?

États-Unis: le futur des films étrangers passera-t-il par le doublage ou les sous-titres?

Les nord-américains sont allergiques aux longs-métrages en langue étrangère. Le triomphe de «Parasite» peut-il faire évoluer les mentalités?

Newsletters