Sciences

L'astrologie a aussi permis de faire évoluer la science

Temps de lecture : 2 min

Certains astronomes étaient aussi des astrologues.

«L'astrologie est l'expression d’une vision mathématique profondément déterministe de la condition humaine.» | MiraCosic via Pixabay
«L'astrologie est l'expression d’une vision mathématique profondément déterministe de la condition humaine.» | MiraCosic via Pixabay

Elles sont nombreuses les analyses qui tentent de comprendre pourquoi les millennials sont autant attiré·es par l’astrologie. Pourtant l'intérêt des femmes et des hommes pour l'astrologie n'a rien de nouveau. Et que vous y croyiez ou non, l’astrologie a joué un rôle majeur dans l’histoire de la science.

Par exemple, le mathématicien Johannes Kepler qui a découvert le principe d'héliocentrisme avec Nicolas Copernic, était un astrologue convaincu qui produisait de nombreux horoscopes pour l'empereur Rodolphe II.

Ce lien entre l'astrologie et la science passionne Alexander Boxer qui y consacre un ouvrage A Scheme of Heaven: Astrology and the Birth of Science, (Le schéma des cieux: l’astrologie et la naissance de la science).

La résilience de l'astrologie

Dans les temps les plus anciens, parce que les croyances étaient à l’influence astrale des corps célestes sur la terre et les hommes, de nombreux travaux étaient consacrés à l’observation du ciel et des étoiles. Au IIe siècle avant J-C, Hipparchus effectuait des relevés astronomiques incroyablement détaillés et justes en partie parce qu’il était persuadé que seules des données précises pouvaient aboutir à de sérieuses prédictions, souligne Boxer.

Alors que le soleil, la lune et les étoiles étaient très utiles à la navigation, l’observation des planètes a souvent été réalisée dans un but astrologique. Et comme les mesures devaient être prises avec précision, les outils géométriques de mesures en ont été améliorés.

Même après la révolution scientifique du XVIIe siècle, l'astrologie ne disparaît pas. Au contraire, elle s'adapte aux découvertes de Copernic, Galilée et Newton qui prouvent que notre système est héliocentré.

Alors que l'astrologie des journaux popularisée à la fin du XIXe est peu précise, l'astrologie moderne d'internet et des applications est personnalisée et nécessite de nombreuses données. Ce qui fait dire à Boxer que «l’astrologie est l'expression d’une vision mathématique profondément déterministe de la condition humaine» finalement assez proche de ce que sont les algorithmes aujourd’hui, capables par les chiffres d’anticiper nos désirs et actions. En effet, les entreprises qui collectent les données d'utilisateurs et utilisatrices cherchent en permanence à prédire nos comportements d’acheteur·ses.

Le data scientist confesse une légère inquiétude quant à l'impact de sa publication auprès de ses pairs, même s'il affirme qu'«il faut être capable de reconnaitre que nous faisons partie d’une très longue tradition», incluant bien évidement l'astrologie.

Newsletters

La dyslexie serait liée à des problèmes de connexions cérébrales

La dyslexie serait liée à des problèmes de connexions cérébrales

Une nouvelle étude de l'Université de Cambridge va à l'encontre de théories antérieures.

La Terre a une nouvelle mini-lune pas plus grande qu'une voiture

La Terre a une nouvelle mini-lune pas plus grande qu'une voiture

C'est seulement la deuxième fois qu'on observe un tel phénomène.

La neige de l'Antarctique devient rouge sang et c'est une mauvaise nouvelle

La neige de l'Antarctique devient rouge sang et c'est une mauvaise nouvelle

Une algue rouge qui prolifère en raison du changement climatique accélère la fonte des glaces.

Newsletters