Culture

En 2019, les stars ont multiplié les mea culpa inattendus

Temps de lecture : 4 min

Et pas toujours indispensables.

Jason Momoa | Gage Skidmore via Flickr CC License by
Jason Momoa | Gage Skidmore via Flickr CC License by

Depuis 2016, le Washington Post profite de chaque fin d'année pour compiler les excuses les plus étranges ou inattendues formulées par les stars suite à des propos ou des comportements jugés inappropriés. Au terme de ce que les désormais spécialistes considèrent comme une année particulièrement chargée en excuses, un top 10 vient d'émerger, truffé d'exemples édifiants et de cas éminemment discutables. Voici cinq exemples qui pourront faire débat.

En mars dernier, le champion de moto Carey Hart, principalement connu parce qu'il est le mari de la chanteuse Pink, a été pointé du doigt suite à la publication d'une vidéo Instagram dans laquelle il confiait à leur fille de 7 ans un impressionnant couteau de chasse afin qu'elle puisse crever des ballons. Légende de la vidéo: «Erreur parentale n°287, laisser votre fille éclater des ballons avec le couteau de Papa».

Loin de susciter l'hilarité générale, la vidéo a valu à Carey Hart une avalanche de remontrances dans les commentaires, où il a fini par s'excuser. Coutumier du fait, Hart s'était déjà fait remarquer pour avoir placé une arme à feu dans les mains de sa fille, et pour l'avoir transportée à moto sans lui mettre de casque... le tout savamment mis en avant sur les réseaux sociaux.

Une histoire d'écouteurs sans fil

2019, c'est aussi la très populaire et très drôle Chrissy Teigen, qui utilise souvent Twitter pour dresser la longue liste des privilèges auxquels les célébrités ont accès, mais qui s'est pris les pieds dans le tapis en novembre dernier avec le tweet suivant. C'est en tout cas de cette façon que ses abonné·es ont reçu le message.

«Ma mère traite ses Air Pods comme s'ils étaient jetables. Elle en achète plusieurs par mois. Elle dit qu'il serait plus facile de ne pas les perdre s'ils avaient des cordons.» Une paire d'Air Pods (écouteurs Apple sans fil) valant 150 euros, on peut comprendre qu'une partie des followers de la star n'aient pas totalement apprécié l'humour de ce tweet et lui aient fait remarquer l'indécence qu'il y a à jeter l'argent par les fenêtres et à en rire. Teigen n'a pas tardé à s'excuser, expliquant qu'elle avait justement misé sur l'exagération pour que son tweet soit plus drôle, et qu'elle avait sans doute raté son objectif.

Oh mon Dieu

Sean Combs, alias Diddy, a également dû s'excuser début 2019, après avoir commenté «OMG» («oh mon Dieu») sous une publication Instagram particulièrement sexy de son ex petite amie Jennifer Lopez.

Les internautes ont estimé que le commentaire était inapproprié de la part de Combs, considérant que ces trois petites lettres constituaient un manque de respect à l'égard de J. Lo et d'Alex Rodriguez, son fiancé depuis 2017. La chanteuse et actrice a raconté elle-même que Sean Combs leur a présenté directement ses excuses afin de dissiper toute forme de malentendu.

Pour une bouteille d'eau

L'histoire de l'échange entre Chris Pratt et Jason Momoa est particulièrement édifiante. Faisant gentiment la morale à son pote Pratt sur son mode de consommation parce qu'il venait de poser sur Instagram avec une bouteille en plastique («Frangin, je t'aime, mais cette bouteille, c'est non»), l'interprète d'Aquaman a subi un retour de bâton inattendu de la part de fans qui ont estimé qu'il en faisait trop ou qu'il s'érigeait en donneur de leçons.

Momoa a fini par s'excuser platement, ajoutant qu'il ne s'attendait pas à ce que son commentaire provoque de telles réactions. Chris Pratt lui-même ayant répondu de façon très sympathique à son premier commentaire, il n'y avait effectivement pas de quoi créer une micro polémique en forme de feu de paille.

Les personnes blanches dégoûtantes?

En septembre, la chanteuse Sinéad O'Connor a tenu à s'excuser pour un tweet posté en 2018, et supprimé depuis. Fraîchement convertie à l'islam, la chanteuse avait écrit les phrases suivantes: «Ce que je vais dire est si raciste que je n'aurais jamais pensé pouvoir ressentir une telle chose. Mais je ne veux plus jamais passer de temps avec des personnes blanches (si c'est comme cela qu'on appelle les non-musulmans)... Elles me dégoûtent».

Ses propos avaient suscité une vraie polémique, jusqu'à ce qu'elle présente ses excuses en septembre, affirmant notamment que le tweet avait été rédigé sous le coup de la colère et des réactions islamophobes qui avaient suivi l'annonce de sa conversion.

En savoir plus:

Newsletters

À quoi rêvent les statues en tombant de leur piédestal?

À quoi rêvent les statues en tombant de leur piédestal?

La ville postcoloniale et son imaginaire sont à inventer.

Quelle mémoire reste-t-il des années 1990?

Quelle mémoire reste-t-il des années 1990?

Un ouvrage explore sous toutes ses coutures la fin du siècle dernier, période où le désenchantement individuel résonne avec le sentiment de fureur impuissante qui parcourt la société.

Les plus belles photographies de pomme de terre

Les plus belles photographies de pomme de terre

Inspiré en partie par la photographie de pomme de terre de Kevin Abosch vendue un million d'euros en 2016, le premier concours de photos de pomme de terre (Potato Photographer of the Year 2020) vient d'élire son photographe de l'année. Florilège.

Newsletters