Monde

Une église utilise un avion pour répandre 378 litres d'eau bénite

Temps de lecture : 2 min

Le prêtre de l’église Sainte-Anne d’Abbeville, aux États-Unis, a trouvé une façon plus efficace et rapide de bénir tout le monde. 

Le pilote s’est concentré sur les supermarchés, les écoles ainsi que les fermes et champs voisins. | Romeo Gacad / AFP

 
Le pilote s’est concentré sur les supermarchés, les écoles ainsi que les fermes et champs voisins. | Romeo Gacad / AFP  

Les habitant·es d'Abbeville, en Louisiane aux États-Unis, ont assisté à une drôle de pluie samedi 21 décembre au matin.

Après une messe des plus ordinaires à l'église Sainte-Anne de la ville, les paroissien·nes ont décidé de remplir d'eau bénite la cuve d'un avion agricole, traditionnellement utilisé pour pulvériser des pesticides sur les champs. Une fois plein à ras bord, l'avion a survolé cette petite ville du sud-est des États-Unis, répandant sur son passage l'eau consacrée.

«J'ai déjà utilisé des seaux d'eau bénite, mais jamais autant d'eau que cette fois là», a déclaré Matthew Barzare, le jeune prêtre de la paroisse. Et pour cause, l'avion a déversé près de 378 litres d'eau sur la ville afin de bénir l'ensemble de la communauté et les fermes voisines. Selon le Huffpost, le pilote s'est concentré sur les lieux de rassemblement, comme les supermarchés, les écoles et les églises.

Pour Matthew Barzare, cette bénédiction singulière était à la fois l'occasion de rassembler sa paroisse rurale pendant les vacances et une bonne solution pour éviter les déplacements. «Nous avons réalisé qu'arroser les champs pourrait être un moyen plus simple que le fait de me rendre en voiture à différents endroits», a-t-il déclaré au NPR.

Satisfait de cette expérience, le prêtre se voit déjà réitérer l'événement l'année prochaine. Cette fois-ci avec plus de 1.000 litres d'eau bénite.

Éradiquer l'alcoolisme et la fornication

Cette idée, le prêtre d'Abbeville l'a peut-être empruntée à une église de la ville de Tver, au nord-ouest de Moscou. Trois prêtres russes avaient décidé en début d'année de déverser de l'eau bénite par le même procédé, depuis le ciel. Cependant, le but de l'opération était tout autre.

L'eau bénite devait permettre, selon ces prêtres, d'en finir avec deux péchés qui ravagent la ville: l'alcoolisme et la fornication. Pour ce faire, ils ont déversé pas moins de 70 litres à l'occasion de la journée de la sobriété en Russie.

Cette drôle de pratique est aussi envisagée en Colombie. L'évêque Monseigneur Rubén Darío Jaramillo Montoya veut exorciser Buenaventura et extraire le mal des habitant·es de cette ville, qui connaît une recrudescence d'assassinats. Il envisage de jeter de l'eau bénite en grande quantité depuis un hélicoptère de la Marine nationale afin de «chasser les démons», selon la radio locale Blu Radio.

Newsletters

Le Royaume-Uni a lui aussi droit à sa polémique sur la robe d'une députée

Le Royaume-Uni a lui aussi droit à sa polémique sur la robe d'une députée

Apparemment, certains ne supportent pas la vue d'une simple épaule dénudée.

L'architecture fédérale américaine passe sous la coupe de Donald Trump

L'architecture fédérale américaine passe sous la coupe de Donald Trump

Le président et ancien promoteur immobilier rompt avec la tradition de ne pas imposer de style officiel.

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Tuerie en Thaïlande, tempète Ciara et céméronie des Oscars... La semaine du 8 février 2020 en images.

Newsletters