Culture

Décès de Peter Graves, M. Mission Impossible

Temps de lecture : 2 min

L'acteur américain Peter Graves est décédé dimanche 14 mars de «mort naturelle», à l'âge de 83 ans. Sa carrière était passée à la postérité depuis qu'il avait incarné, de 1967 à 1973, M. Jim Phelps, le cerveau de l'équipe de Mission Impossible dans la série du même nom. Un rôle pour lequel il avait gagné le Golden globe de meilleur acteur en 1971.

Avec sa voix de stentor, sa carrure gaillarde, son flegme et sa coupe de cheveux toujours impeccable, Peter Graves était devenu une icône de la télévision américaine. Et avait participé à la consécration d'une série qui, avec son inoubliable musique et sa fameuse phrase introductive: «Votre mission, si vous l'acceptez...», a marqué une génération entière de téléspéctateurs.

En 1988, Peter Graves avait repris le costume de Jim Phelps pour deux saisons dans Mission Impossible: 20 ans après.

Entre temps, pas grand chose. Quelques apparitions dans des séries à succès comme Arabesque ou la Croisière s'amuse et dans la comédie Y a-t-il un pilote dans l'avion?

[Lire l'article complet sur ABC.net]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Photo de une: 96dpi sur Flickr CC

Newsletters

La Red Team, discrète cellule d'auteurs de science-fiction au ministère des Armées

La Red Team, discrète cellule d'auteurs de science-fiction au ministère des Armées

Pour le gouvernement, une équipe de dix plumes imagine les pires scénarios qui pourraient frapper la France d'ici à 2060.

Le français envahi par l'anglais? C'est nous qui avons commencé

Le français envahi par l'anglais? C'est nous qui avons commencé

L'Académie française s'insurge régulièrement face à la prétendue omniprésence de l'anglais dans notre langue. Il est bon de rappeler tout ce que l'anglais doit au français.

«Harry Potter» est-elle une saga sexiste?

«Harry Potter» est-elle une saga sexiste?

Depuis leur publication, les livres de J. K. Rowling font partie des lectures préférées des enfants. Mais ils semblent davantage renforcer les stéréotypes de genre que les renverser.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio