Boire & manger / Sciences

Le chanvre et le café peuvent-ils muter dans l'espace?

Temps de lecture : 2 min

Une entreprise américaine prévoit d'envoyer, au printemps 2020, des cultures végétales à bord de la Station spatiale internationale.

Des variétés de cannabis vont subir un test de microgravité. | 7raysmarketing via Pixabay
Des variétés de cannabis vont subir un test de microgravité. | 7raysmarketing via Pixabay

L'absence de gravité peut-elle faire muter ou altérer génétiquement des plantes? C'est ce que va tenter de déterminer Front Range Biosciences, une société américaine de biotechnologie agricole élevant des variétés de chanvre et de café.

L'entreprise s'est associée à la start-up technologique Space Cells et à l'université du Colorado pour lancer plus de 480 cultures de cellules végétales dans un incubateur conçu pour l'espace. Celles-ci seront envoyées dans la Station spatiale internationale (ISS) via un vaisseau cargo de ravitaillement SpaceX, dont le décollage est prévu pour mars 2020.

«C'est la première fois que quelqu'un étudie les effets de la microgravité et des vols spatiaux sur les cultures de cellules de chanvre et de café, a déclaré Jonathan Vaught, le cofondateur et PDG de Front Range Biosciences. Il existe des données scientifiques pour soutenir la théorie selon laquelle les plantes, dans l'espace, subissent des mutations. C'est l'occasion de voir si ces dernières se maintiennent une fois sur Terre, et s'il y a de nouvelles applications commerciales.»

Après un mois dans l'espace, les cellules seront retournées sur Terre pour que Front Range analyse leur ADN et évalue les effets du rayonnement et de la microgravité sur les plantes.

Il s'agit de l'une des premières étapes vers la production de café interstellaire, mais la société affirme que des applications terrestres peuvent également être envisagées, par exemple dans des endroits durement touchés par le changement climatique.

Cannabis en apesanteur

Si cette expérience sur le chanvre et le café est unique, ce n'est pas la première fois que du cannabis est envoyé hors de la planète. En 2017, Herban Planet et Sent to Space ont tenté une expérience similaire à celle de Front Range, en lançant dans l'espace l'équivalent de 450 grammes d'herbe grâce à un ballon météorologique.

Le 1er juin 2013, Seed Hub et High Times avait déjà utilisé un ballon météo pour envoyer un joint, un petit plant de marijuana et quatre-vingt-quinze graines à près de 30 kilomètres du sol.

La même année, Dale Chamberlain, un ancien botaniste de la NASA, avait laissé entendre à Motherboard que des graines de cannabis auraient pu être introduites en contrebande sur l'ISS auparavant.

En mai dernier, enfin, la société de recherche spatiale Space Tango a envoyé des graines de chanvre à l'ISS via une fusée SpaceX, les a renvoyées sur Terre et a commencé à les cultiver. Ses résultats ne sont pas encore publiés.

Newsletters

«Top Chef» saison 11, épisode 6: le récap en GIF, en acceng du Sud et en quarantaine

«Top Chef» saison 11, épisode 6: le récap en GIF, en acceng du Sud et en quarantaine

Cette semaine, des larmes, du jus de viande et des ronds carrés.

Les recettes du confinement, partie 2

Les recettes du confinement, partie 2

Angoissés de la casserole et télétravailleuses sous l'eau, voici une deuxième salve de six recettes faciles et rapides. Parce que les raviolis en boîte, c'est bon, mais pas tous les jours.

Votre apéro sert probablement à fabriquer du gel hydro-alcoolique

Votre apéro sert probablement à fabriquer du gel hydro-alcoolique

Les grands groupes alcooliers se mobilisent pour lutter contre l'épidémie de coronavirus. Et il se pourrait bien que votre vodka préférée se transforme en antiseptique. Santé!

Newsletters