Culture

La disparition de Jean Ferrat

Temps de lecture : 2 min

Le chanteur Jean Ferrat est décédé samedi «en tombant du lit» de l'hôpital d'Aubenas où il était entré pour y subir des examens.

Jean Ferrat, 79 ans, s'était fait connaître dans les années 50 et 60, en mettant notamment en musique le poète Aragon. Né Tenenbaum, fils d'une famille juive modeste originaire de Russie — son père a été déporté et est mort à à Auschwitz — Ferrat est devenu un chanteur engagé et militant. Longtemps proche du PCF mais jamais militant — il s'était prononcé contre l'intervention soviétique en Tchécoslovaquie en 1968 et pourfendu le bilan de l'ancien secrétaire général du PCF Georges Marchais, il soutenait encore le Parti de gauche pour les régionales de 2010. Ses plus grands succès, «Ma Môme», «La Montagne», «Potemkine» ou «Aimer à perdre la raison» étaient le reflet de son engagement.

 

retrouver ce média sur www.ina.fr

 

Image de une: CC WIKIMEDIA

Slate.fr

Newsletters

«La Tendre indifférence du monde» et «Dakini», beautés lointaines

«La Tendre indifférence du monde» et «Dakini», beautés lointaines

Ce mercredi 24 octobre sortent sur les écrans deux très beaux films. Découverts dans des grands festivals, ils sont originaires de pays d’Asie qui n’occupent pas souvent l’affiche.

De retour du Paris Podcast Festival

De retour du Paris Podcast Festival

Un épisode un peu spécial de l'Agenda du Loisir Français cette semaine. De retour de Paris, Henry Michel nous raconte son expérience du premier festival dédié au podcast natif, en présence de toute la grande famille du podcast français. Alors non,...

Mon petit chat est mort

Mon petit chat est mort

[Blog, You will never hate alone] Je ne sais pas s'il m'aimait, et à dire vrai, je m'en fiche royalement. Je sais seulement que tous les deux, nous étions inséparables.

Newsletters