Culture

La disparition de Jean Ferrat

Temps de lecture : 2 min

Le chanteur Jean Ferrat est décédé samedi «en tombant du lit» de l'hôpital d'Aubenas où il était entré pour y subir des examens.

Jean Ferrat, 79 ans, s'était fait connaître dans les années 50 et 60, en mettant notamment en musique le poète Aragon. Né Tenenbaum, fils d'une famille juive modeste originaire de Russie — son père a été déporté et est mort à à Auschwitz — Ferrat est devenu un chanteur engagé et militant. Longtemps proche du PCF mais jamais militant — il s'était prononcé contre l'intervention soviétique en Tchécoslovaquie en 1968 et pourfendu le bilan de l'ancien secrétaire général du PCF Georges Marchais, il soutenait encore le Parti de gauche pour les régionales de 2010. Ses plus grands succès, «Ma Môme», «La Montagne», «Potemkine» ou «Aimer à perdre la raison» étaient le reflet de son engagement.

 

retrouver ce média sur www.ina.fr

 

Image de une: CC WIKIMEDIA

Slate.fr

Newsletters

Cinéma: des films inédits, surprenants, classiques ou à rattraper en DVD

Cinéma: des films inédits, surprenants, classiques ou à rattraper en DVD

Petit florilège de parutions récentes, monts inconnus et merveilles à redécouvrir. La plupart sont également accessibles en VOD, mais sans les suppléments (bonus audiovisuels, livres et livrets), et pas forcément avec la même qualité d'image et de son.

Disco polo: de la salle des fêtes aux grandes chaînes télé, le phénomène qui divise la Pologne

Disco polo: de la salle des fêtes aux grandes chaînes télé, le phénomène qui divise la Pologne

Depuis une dizaine d'années, le disco polo s’impose comme référence de l’industrie musicale polonaise. Au point d'attirer l'attention des politiques et d'exaspérer les milieux intellectuels.

Au Brésil, des salles vides pour un film qui est pourtant le plus gros succès du moment

Au Brésil, des salles vides pour un film qui est pourtant le plus gros succès du moment

Les entrées de «Rien à perdre», biopic du fondateur de l'Église universelle du Royaume de Dieu, battent des records. Mais presque aucun spectateur ne va voir le film.

Newsletters