Boire & manger

Kevin, une carotte reflet de notre époque

Temps de lecture : 2 min

Chacune de ses apparitions crée la folie furieuse chez les fans de ses fanes.

Kevin la carotte ligoté contre une râpe dans un spot de pub irlandais | capture d'écran Youtube
Kevin la carotte ligoté contre une râpe dans un spot de pub irlandais | capture d'écran Youtube

À la fin de l'année 2016, le public britannique a pu découvrir une campagne de publicité dont le personnage principal, Kevin, est une carotte. La chaîne de magasins Aldi ne se doutait pas que sa nouvelle mascotte de Noël allait rencontrer un tel succès. Quatre longs membres blancs, un sourire pincé mais mignon, une houpette-fane lui donnant un petit air de Titeuf végétal: Kevin n'a pas tardé à conquérir le coeur de millions de téléspectateurs et téléspectatrices.

Très vite, des peluches à l'effigie de Kevin ont été mises en vente, dans deux tailles différentes: la normale et la géante. Ce fut une telle foire d'empoigne que les magasins Aldi ont dû surveiller et organiser tout particulièrement la distribution des peluches carottées, en créant des files d'attente spéciales et en limitant la vente à deux exemplaires par personne. Depuis, le même cirque se reproduit chaque année. À l'approche de Noël, Kevin refait son apparition sur les écrans publicitaires, et c'est de nouveau la ruée vers les carottes en peluche.

L'année 2019 n'y aura pas échappé, raconte le Guardian. Ce lundi, le lancement d'un système de précommandes en ligne a entraîné un écoulement quasi immédiat des stocks prévus pour la vente sur Internet. Plus tard dans la semaine, à l'occasion de ce qu'on nomme désormais le Orange Thursday («jeudi orange»), de nouveaux exemplaires ont été mis en rayon, créant une nouvelle razzia.

On décrit des scènes de simili chaos dans les magains Aldi d'Angleterre: les gens seraient prêts à en découdre pour obtenir leur Kevin. De quoi rappeler le chef d'oeuvre La Course au jouet, dans lequel des papas américains peu prévoyants se livraient une bataille sans merci afin de récupérer le dernier Turbo Man. Sauf que dans le film interprété par Arnold Schwarzenegger, personne ne finissait par mettre des Kevin en vente sur eBay pour maximiser ses bénéfices. Bienvenue en 2019, où des carottes en peluche finissent par être proposées à prix d'or sur des sites d'enchères en ligne.

Un chou de Bruxelles également très prisé

Plus les années passent, et plus les autres personnages du Aldi Kevin Universe sont également le fruit d'une demande absolument folle: c'est le cas de Tiny Tom, l'ami tomate de Kevin la carotte, mais aussi de Russell Sprout le chou de Bruxelles, leur ennemi juré. Pour eux aussi, l'épuisement des stocks fut rapide.

Dans certains magasins, la clientèle a même crié au scandale, découvrant à l'ouverture du Aldi local que plus aucune peluche n'était disponible. La raison de cette pénurie anticipée est simple: le personnel de certaines enseignes aurait tout raflé pour lui. Simplement dégoûtant.

Kevin la carotte et ses acolytes feront-ils leur grand retour en 2020? Si c'est le cas, Aldi va devoir penser à augmenter ses stocks. Ou à faire appel à des agents de sécurité pour éviter les débordements. Il ne faudrait pas que des drames finissent par éclater à cause de Kevin la carotte, sympathique personnage plein de bonnes intentions, qui ne pensait pas devenir un jour aussi populaire et aussi convoité.

Newsletters

La consommation alimentaire mondiale pourrait augmenter de 80% d'ici à 2100

La consommation alimentaire mondiale pourrait augmenter de 80% d'ici à 2100

Les êtres humains sont plus nombreux, mais aussi plus gros.

Un emballage en spray pour conserver les fruits et légumes débarque en Europe

Un emballage en spray pour conserver les fruits et légumes débarque en Europe

Il pourrait devenir un nouvel acteur dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Cela fait 4.000 ans qu'on ne mange pas d'huîtres les mois sans «r»

Cela fait 4.000 ans qu'on ne mange pas d'huîtres les mois sans «r»

Une habitude autant hygiénique qu'écologique.

Newsletters