Tech & internet / Économie

Malgré un gros raté lors de sa présentation, le cybertruck de Tesla engrange 150.000 commandes

Temps de lecture : 2 min

Pour prouver de la solidité des vitres, un ingénieur avait envoyé une boule de pétanque dessus. Le test a été un échec, mais pas les ventes.

Capture d'écran de la conférence de Tesla.
Capture d'écran de la conférence de Tesla.

On n’a pas fini d’entendre parler de ce cybertruck. Que ce soit son design audacieux assez moqué sur les réseaux sociaux, ou sa séance ratée de test de ses vitres incassables, le nouveau bébé de l’excentrique Elon Musk s’est fait remarquer depuis sa présentation à Los Angeles jeudi 21 novembre. Lors de cet événement, le cybertruck a été comparé à un camion «construit à partir d’une DeLorean» ou à une vieille Citroën BX.

Le grand moment de cette présentation est lorsqu’Elon Musk a demandé à tester la résistance du véhicule, qui était selon lui «littéralement à l’abri des balles d’une arme de poing de 9 mm». Il a alors demandé à son designer, Franz von Holzhausen d’envoyer une boule de pétanque d’un kilo sur la vitre avant. La vitre s’est entièrement fissurée ce qui a fait jurer Elon Musk. Ensuite, Franz von Holzhausen a tenté sur la vitre arrière, qui a connu le même sort.

Mais le cybertruck, décrit par Musk comme «un pickup de Blade Runner» (un film futuriste, ndlr) a engrangé depuis 146.000 commandes selon son créateur samedi, annonce le Guardian. Le boss de Tesla a ajouté que les commandes avaient été effectuées sans qu’il y ait de publicités sur le sujet. En même temps, le lancement et sa viralité malgré lui semblaient amplement suffire.

Ce lancement n’a pourtant pas eu que des bons côtés. Le jour suivant la conférence, l’action de Tesla a chuté de 6% à Wall Street, ce qui correspond à une réduction de 768 millions de dollars. La compagnie a déclaré que le cybertruck serait en production en 2021, pour un prix de 39.900 dollars. D’ici là, les vitres devraient être réparées.

Newsletters

Un jeu vidéo de simulation permet d'incarner le Christ

Un jeu vidéo de simulation permet d'incarner le Christ

Créé par un studio polonais, «I am Jesus Christ» est un jeu «réaliste» basé sur le Nouveau Testament, avec «plus de trente miracles» à découvrir.

Dernière stratégie publicitaire en vogue: les mèmes

Dernière stratégie publicitaire en vogue: les mèmes

Une appropriation des blagues des jeunes qui permet aux marques de se donner une image cool, accessible et humaine sur les réseaux sociaux.

Vous avez toujours rêvé de voir comme un chat? C'est désormais possible

Vous avez toujours rêvé de voir comme un chat? C'est désormais possible

Des scientifiques ont créé un logiciel pour percevoir le monde avec la vision d'une abeille, d'un poisson ou encore d'un chat.

Newsletters