Monde

Les théories sur le 11-Septembre ont évolué

Slate.fr, mis à jour le 11.03.2010 à 16 h 11

La philosophe Aurélie Ledoux revient sur le site de la revue Esprit sur le quatrième volet de Loose Change, le célèbre documentaire controversé sur le 11-Septembre. Loose Change Final Cut devait être le dernier volet de cette trilogie défendant la thèse du complot mais finalement Loose Change 9/11, An American Coup est sorti le 22 septembre dernier sur la Toile.

Déjà auteure d'un long article dans Esprit sur la trilogie des premiers Loose Change, Aurélie Ledoux constate que «cette quatrième version est sans surprise: elle est, comme les précédentes, la mise à jour des arguments»:

Ainsi disparaissent quelques thèses «débunkées» (c'est à dire démontées par les opposants à la théorie du complot), comme la référence à un nuage «pyroclastique» pour qualifier la fumée consécutive à l’effondrement des Twin Towers. Inversement, An American Coup rend longuement compte de ce qui constitue aujourd’hui le nouveau centre de gravité des théories conspirationnistes: les traces de nano-thermites prétendument retrouvées dans les décombres du World Trade Center.

La philosophe relève également que «si les arguments restent au fond les mêmes, la posture rhétorique de leurs partisans change: il s’agit désormais moins d’accuser ouvertement que d’endosser la posture intellectuelle autant que citoyenne du scepticisme».

[Lire l'article complet sur esprit.presse.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: Reuters

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte