Santé / Tech & internet

Amazon se penche sérieusement sur la vente de médicaments

Temps de lecture : 2 min

Une nouvelle entité nommée «Amazon Pharmacy» vient de faire surface.

Le marché de la pharmacie représente des milliards de dollars. | Haley Lawrence via Unsplash
Le marché de la pharmacie représente des milliards de dollars. | Haley Lawrence via Unsplash

Après le e-commerce, la vidéo à la demande, le streaming de jeux vidéo, les objets connectés, la nourriture et les infrastructures cloud, il semblerait que la nouvelle proie d’Amazon soit la vente de médicaments.

En 2018, Amazon avait fait dévisser les actions de toutes les chaînes de pharmacie américaines en achetant PillPack, une entreprise spécialisée dans la livraison de médicaments. PillPack avait alors pris le nom de «PillPack, an Amazon company». Mais récemment, Amazon a quelque peu modifié cette appellation pour la remplacer par «PillPack, by Amazon Pharmacy».

Si cette modification peut paraître anodine, c’est la première fois que l’entité «Amazon Pharmacy» est mise en avant pour le public. Cela semble indiquer que PillPack fera bientôt partie d’une division plus large d’Amazon, qui serait donc prêt à à se lancer sérieusement dans le domaine de la santé.

D'autant qu'en plus de ce changement de nom, TJ Parker, le PDG de PillPack, aurait reçu une promotion cet été, puisqu’il serait désormais selon les sources de CNBC l’un des vice présidents de l’empire de Jeff Bezos.

Projet de longue date

Jusqu’ici, les utilisateurs et utilisatrices de PillPack sont plutôt, d’après CNBC toujours, des personnes relativement âgées, et contraintes de prendre régulièrement plusieurs traitements différents. PillPack livre leurs médicaments empaquetés par dose, avec des étiquettes claires qui indiquent la date à laquelle elles doivent les prendre.

C’est une activité qui marche bien, mais qui ne représente qu’une petite partie d’un marché de la vente de médicaments qui représente plusieurs milliards. Et dans lequel Amazon pourrait bien avoir envie de planter ses crocs.

En 2017 déjà, des rumeurs annonçaient que Jeff Bezos se penchait sérieusement sur l’énorme secteur de la pharmacie. À l’époque, des sources internes à l’entreprise estimaient que «rien n’est certain, vu le nombre d’acteurs déjà bien établis sur le marché».

Si l’entreprise se lance plus largement dans le secteur, reste à voir quelle forme prendra cette «Amazon Pharmacy». Amazon pourrait introduire des rayons pharmacie dans ses magasins physiques (Whole Food), elle pourrait servir de place de marché pour les médicaments, ou simplement agir comme une immense pharmacie en ligne. Dans tous les cas, l’arrivée d’un géant pareil fera des remous.

Newsletters

Pourquoi la consommation d'alcool provoque des crampes

Pourquoi la consommation d'alcool provoque des crampes

Et pourquoi la bière nous donne envie de faire pipi.

La dose de bisphénol A dans nos organismes pourrait être plus élevée qu'on ne le croit

La dose de bisphénol A dans nos organismes pourrait être plus élevée qu'on ne le croit

Une étude américaine remet en cause l'exactitude des résultats de dépistage de ce produit chimique nocif, utilisé dans les plastiques.

Faut-il encore emmener son bébé atteint de bronchiolite faire une séance de kiné?

Faut-il encore emmener son bébé atteint de bronchiolite faire une séance de kiné?

Alors que l'épidémie annuelle de bronchiolite s'installe en France, le recours à la kinésithérapie pour traiter cette infection propre aux nourrissons continue de diviser.

Newsletters