Santé / Tech & internet

Apple supprime toute les app associées au vapotage de l'AppStore

Temps de lecture : 2 min

L’entreprise estime qu’elles peuvent nuire à la santé et au bien-être de sa clientèle.

 181 appli vont être supprimées. | Zachary Tan via Unsplash
 181 appli vont être supprimées. | Zachary Tan via Unsplash

Le débat sur les potentiels dangers de la cigarette électronique ne semble jamais finir. Cause de maladies pulmonaires inédites, manière d’arrêter la cigarette, épidémie parmis les ados… chaque camp a ses arguments, mais la pratique est trop récente pour permettre de tirer des conclusions scientifiques définitives.

En attendant de connaitre ces éventuelles conclusions, chacun·e prend ou pas le risque de consommer, ou de prendre part à l’industrie du vapotage. C’est notamment le cas d’Apple, qui a décidé de s’éloigner le plus possible du secteur.

L’entreprise a choisi de supprimer toutes les applications liées au vapotage de son App Store. Un total de 181 app qui ne pourront plus être téléchargées sur un iPhone ou tout autre produit iOS.

Santé des utilisateurs et utilisatrices

Les personnes qui disposent déjà des App supprimées du store pourront tout de même continuer à les utiliser. Apple avait déjà fait un pas dans cette direction en juin, en coupant l’accès à l’App Store aux nouvelles application promouvant la cigarette électronique.

Auprès de Axios, la firme de Cupertino a justifiée son choix en expliquant que «l’App Store est un espace de confiance pour notre clientèle, particulièrement pour les jeunes (…) Nous évaluons constamment les applications en consultant les dernières informations afin de déterminer les risques pour la santé et le bien-être de leurs utilisateurs».

En effet, la CDC, un organisme de prévention des maladies estime que 42 personnes sont mortes aux États-Unis à cause de leur usage de cigarette électronique. La grande majorité utilisait des liquides au CBD.

Les applications concernées sont donc celles permettant de contrôler et consulter sa cigarette électronique depuis son smartphone, mais aussi celles proposant des news, des jeux ou tout autre sujet touchant à la vape.

Newsletters

Pourquoi la consommation d'alcool provoque des crampes

Pourquoi la consommation d'alcool provoque des crampes

Et pourquoi la bière nous donne envie de faire pipi.

La dose de bisphénol A dans nos organismes pourrait être plus élevée qu'on ne le croit

La dose de bisphénol A dans nos organismes pourrait être plus élevée qu'on ne le croit

Une étude américaine remet en cause l'exactitude des résultats de dépistage de ce produit chimique nocif, utilisé dans les plastiques.

Faut-il encore emmener son bébé atteint de bronchiolite faire une séance de kiné?

Faut-il encore emmener son bébé atteint de bronchiolite faire une séance de kiné?

Alors que l'épidémie annuelle de bronchiolite s'installe en France, le recours à la kinésithérapie pour traiter cette infection propre aux nourrissons continue de diviser.

Newsletters