Économie

La dette américaine en détail

Temps de lecture : 2 min

On entend souvent que les Américains sont à la merci de la Chine, qui détient une grande partie de ses bons du Trésor, ces titres obligataires à intérêt fixe sécurisé émis par le gouvernement américain. Ils sont utilisés par le gouvernement pour emprunter de l'argent à d'autres pays et institutions. Mais qui sont exactement les pays créditeurs des Etats-Unis, la première puissance économique mondiale? Le Guardian propose le tableau des données précises sur les pays qui détiennent la dette américaine en décembre 2009.

Le premier enseignement des chiffres publiés par le Trésor américain est que les pays asiatiques possèdent une grande partie de la dette du pays: la Chine est loin devant les autres pays avec presque 895 milliards de dollars, suivie par le Japon avec 766 milliards, tandis que Hong Kong occupe la cinquième place. La France est le 18e plus gros créditeur des Etats-Unis avec 30,5 milliards de dollars de bons, derrière des pays comme la Thaïlande, le Mexique ou encore l'Irlande.

Si la Chine avait 20 milliards en bons de moins en décembre qu'en juin 2009, sa position de principal investisseur dans la dette américaine inquiète, souligne le quotidien britannique: certains craignent que Pékin n'utilise cette situation à des fins politiques.

[Lire l'article complet sur guardian.co.uk]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: REUTERS/Sukree Sukplang

Newsletters

Le président du Salvador veut utiliser le bitcoin comme monnaie légale

Le président du Salvador veut utiliser le bitcoin comme monnaie légale

Environ un quart des Salvadoriens vivent aux États-Unis et transmettent des sommes d'argent dans leur pays d'origine.

Un naufrage au large du Sri Lanka provoque une catastrophe écologique et économique

Un naufrage au large du Sri Lanka provoque une catastrophe écologique et économique

Des millions de palets de plastique se répandent sur les plages de l'île.

Les économistes jouent à se faire peur avec le grand retour de l'inflation

Les économistes jouent à se faire peur avec le grand retour de l'inflation

Après un plongeon en 2020 en raison de la pandémie, l'activité économique repart à vive allure et les plans de relance américains la stimulent au-delà du nécessaire. Des économistes réputés redoutent une flambée des prix.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio