France

Le flash-ball sur le banc des accusés

Temps de lecture : 2 min

Le flash-ball essuie aujourd'hui le feu de la critique. Dans son dernier rapport, la commission nationale de déontologie et de sécurité dénonce les «blessures graves et irréversibles» occasionnées par l'utilisation de l'arme en question indique France Info mardi 10 février.

Pour étayer son accusation, la CNDS s'appuie notamment sur un fait en particulier: la perte d'un œil par un jeune homme à Montreuil en juillet dernier à la suite d'un tir de flash-ball. Après avoir examiné les conclusions de la police des polices, l'IGS, et auditionné la victime, la CNDS a conclu que l'usage de l'arme n'était «ni indispensable, ni proportionné à la menace». Un usage qui, de surcroît, n'aurait pas été précédé de la formation nécessaire selon la commission.

Le rapport recommande donc de ne faire plus usage du flash-ball lors de manifestations sur la voie publique, sauf en cas d'événements dits «exceptionnels».

[Lire l'article complet sur France Info]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Wikimedia

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters