Société / Économie

Tout le monde devrait demander à ses proches d'où vient leur argent

Temps de lecture : 2 min

Jalouser dans notre coin l'apparente réussite financière de notre entourage empêche de comprendre les causes véritables des inégalités économiques.

Votre pote n'a peut-être pas eu besoin de travailler dur pour s'offrir ses vacances au bout du monde. | Artem Beliaikin via Unsplash
Votre pote n'a peut-être pas eu besoin de travailler dur pour s'offrir ses vacances au bout du monde. | Artem Beliaikin via Unsplash

Vous l'avez certainement déjà fait: se comparer à ses proches gagnant peu ou prou le même salaire et se demander comment leurs finances leur permettent de se payer cette nouvelle voiture, cet énième iPhone ou ce séjour aux Maldives en all inclusive est finalement assez humain.

Lorsqu'on se confronte à la réussite matérielle apparente de son entourage, la curiosité, la jalousie et l'autocritique s'entremêlent et on imagine que ces personnes gèrent beaucoup mieux leur budget que nous.

Sauf qu'en attribuant le mérite de cette richesse visible à de bonnes pratiques comptables, nous éludons deux possibilités, explique le New York Times: les dettes et l'héritage.

Ellen, une Américaine vivant dans la région de Washington, ne pouvait s'empêcher de se remettre en question quand elle observait le train de vie d'un couple d'amis au profil similaire. Entre les vacances coûteuses, les rénovations et les belles voitures, elle était loin de se douter que le faste de ce couple était dû à l'accumulation de crédits et donc à un endettement très important. «Nous nous blâmons alors que nous ne connaissons pas toute l'histoire», admet-elle désormais.

Oser lever le secret

De son côté, Sharon, qui réside dans l'État de New York, a pu compter sur le soutien financier de ses parents pour payer les frais de scolarité de ses enfants. Mais elle ne le dit à personne, même si elle estime avoir eu beaucoup de chance d'avoir été aidée, car elle veut préserver l'image de son mari capable de gagner un salaire important.

Frederick Wherry, professeur de sociologie à l'université de Princeton, indique à ce titre que «l'une des choses qui nous aident à nous protéger lorsque nous essayons de nous frayer un chemin dans la vie, c'est le secret». De fait, nous préférons toujours renvoyer la meilleure image de nous-même.

Dalton Conley, un collègue sociologue de Wherry à Princeton, attribue pour sa part ce comportement au «culte du self-made man ou de la self-made woman». En théorie, on travaille, on reçoit un salaire et on accumule progressivement de la richesse. Mais l'héritage bouleverse inévitablement cette logique.

En maintenant le secret sur l'argent dont nous disposons et d'où il provient, nous entretenons l'idée que la réussite économique dépend uniquement de choix individuels et non de lois, de politiques et de capital transmis d'une génération à l'autre. Ajoutés à l'histoire nationale, ces facteurs sont pourtant déterminants dans la construction de la richesse individuelle.

«Cela semble être une simple question culturelle, mais les politiques publiques joue un rôle dans la façon dont nous percevons le secret au sujet de l'argent et les conséquences de ce secret», ajoute Wherry, également directeur du Dignity and Debt Network.

Dès lors que l'on commence à comprendre que nos proches font face aux mêmes difficultés pour payer des études, obtenir des soins de santé ou partir à la retraite, on peut commencer à remettre en cause le système et exiger des réformes. Il est peut-être temps de demander à son voisin pourquoi l'herbe est plus verte chez lui –en espérant une réponse honnête.

Newsletters

Anxiété, chômage et addictions: ce qui attend les victimes de fusillades sur le long terme

Anxiété, chômage et addictions: ce qui attend les victimes de fusillades sur le long terme

Longtemps après la guérison de leurs blessures physiques, les victimes de fusillades continuent de souffrir de séquelles mentales.

Trois semaines de violences conjugales en France

Trois semaines de violences conjugales en France

Tous les jours, partout sur le territoire, des femmes sont menacées, battues et tuées. C'est pour elles que nous marcherons demain samedi 23 novembre contre les violences sexistes et sexuelles.

Grève du 5 décembre: tous contre Macron?

Grève du 5 décembre: tous contre Macron?

La réforme des retraites est un agrégateur phénoménal.

Newsletters