Boire & manger

Marcel Guigal et son fils Philippe sont-ils les meilleurs vignerons et négociants de France?

Temps de lecture : 7 min

Ils sont installés dans la Vallée du Rhône à Ampuis, au sud de Lyon.

Le Château d'Ampuis | © E. Guigal SAS
Le Château d'Ampuis | © E. Guigal SAS

L'Ermitage blanc Ex Voto 2013 vient d'être sacré plus grand vin blanc du monde à la suite d'un vote par Internet de 1.300.000 amateurs et amatrices de bons crus, et la Côte-Rôtie la Landonne 1970 plus grand rouge de la planète: deux récompenses attendues, justifiées pour le Domaine Guigal.

L'Ermitage Ex Voto blanc | © E. Guigal SAS

Il faut savoir que les premiers jours de février, le monde des connaisseurs au palais expérimenté convoitent les vins rouges, blancs et rosés (Tavel) de la famille Guigal, héritière et propriétaire de vignes millénaires le long du Rhône où sont élaborés des vins simples, angéliques à partir de 6 euros et des crus de légende à 200 euros et plus. Et c'est grâce au génie conjugué de Marcel le père septuagénaire et de Philippe le fils son disciple, œnologue d'une étonnante maîtrise, entré dans le Domaine Guigal en 1998, que ces vins racés du nord et du sud du Rhône ont essaimé sur le globe, et il y a des chefs-d'œuvre. Ce duo a renforcé l'artisanat viticole, le savoir boire et la maestria de la famille exemplaire dans l'univers des vins de France. Leur devise: «Nul bien sans peine».

Le Tavel rosé | © E. Guigal SAS

Dans son remarquable ouvrage sur le vin, Le goût de ma vie (Hugo Document 2019), le grand acteur Pierre Arditi, excellent buveur et collectionneur de trésors en bouteilles, évoque la saga Guigal «entrée dans ma vie pour ne plus en sortir». Et il ajoute, lyrique: «Quand j'ouvre une Mouline, une Landonne, une Turque, les trois crus de rêve maison, je vois Marcel, Bernadette l'épouse, Philippe et c'est leur âme que je bois».

La Côte-Rôtie brune et blonde | © E. Guigal SAS

Quand on a eu le privilège de déboucher ces trois admirables vins rouges de la Côte-Rôtie, on mesure la justesse de ce propos bien senti: voici les plus beaux vins du globe et des vins blancs d'une saveur inoubliable!

Le fameux critique américain Robert Parker et Michel Bettane, le plus écouté des experts français, l'ont dit, écrit et répété: les plus grands crus de Guigal Père & Fils sont dans la Vallée du Rhône des chefs-d'œuvre affinés par le temps car les Guigal sont devenus des maîtres de l'élevage en barriques, jusqu'à quarante-deux mois par noble cru –un défi majeur.

Pierre Arditi, fieffé dégustateur, indique qu'en 2016 le Domaine Guigal a été élu sixième marque de vins la plus admirée du monde. Le créateur de cette gamme de vins de la Vallée du Rhône, Étienne Guigal, le père de Marcel, le grand-père de Philippe, maître de chai et excellent vinificateur chez Vidal-Fleury, a racheté en 1945 dix hectares de vignes pentues laissées à l'abandon depuis l'époque romaine, étonnante intuition.

Foudre sculpté en mémoire d'Étienne Guigal | © E. Guigal SAS

«Une formidable aventure humaine et familiale»

La renaissance des crus de la Côte-Rôtie prend alors forme quand Étienne Guigal devient subitement aveugle, un drame terrible: comment voir les grappes, les jus, la couleur des crus? Marcel son fils, 17 ans, renonce à ses études pour prendre le relais fort du savoir-faire, des méthodes et de la rigueur transmis du père au fils. Ainsi vont renaître les vins de la côte brune et blonde. Les projets destructeurs des promoteurs immobiliers, des bâtiments à la place des pieds de vignes, sont anéantis. On comprend combien les Guigal, deuxième et troisième génération, seront attachés à ce terroir morcelé si particulier, dangereux à cultiver et à vendanger: c'est le legs de la nature.

Le vignoble de la Côte-Rôtie | © E. Guigal SAS

Les Guigal, du grand-père à Marcel, génial concepteur des vins, des AOC locales ont mis en œuvre une exigence absolue: ils ont choisi de vivre au cœur des vignobles qu'ils entendaient travailler, améliorer et célébrer par des flacons d'anthologie.

Ainsi ont-ils pu acquérir de beaux domaines comme Vidal-Fleury, Grippat, de Vallouit, Bonserine et Nalys à Châteauneuf-du-Pape en 2017, dernière acquisition, soit cinquante hectares en blanc et rouge, un admirable cru qui avait appartenu aux papes d'Avignon.

La famille Guigal, de gauche à droite Ève, Philippe, Marcel et Bernadette Guigal | © E. Guigal SAS

Au Château d'Ampuis, ils ont installé le siège social du domaine piloté par l'épouse Bernadette et par Ève, la belle-fille, mère de deux enfants. La transmission est assurée comme l'a été le passage des terroirs de Marcel «le pape des Côtes du Rhône» à son fils très brillant, titulaire d'un master du vin, qui a roulé sa bosse dans des vignobles de dix-sept pays, pas rien. Il faut l'entendre commenter avec brio les vins rouges et blancs de Nalys à Châteauneuf-du-Pape que le domaine vinifie et élève avec un souci, des soins, une attention sidérante: c'est une parfaite et lumineuse leçon d'œnologie, on est conquis.

Château de Nalys, Châteauneuf-du-Pape | © E. Guigal SAS

S'il y a des vignerons en France qui vivent la remarquable destinée de leurs flacons, c'est bien eux –5.000 barriques de vins, une forêt de millésimes de Condrieu, de la Doriane, de la Côte-Rôtie brune et blonde du Château d'Ampuis, de la Landonne, la Turque, la Mouline (l'étiquette du peintre Raymond Moretti), de Crozes-Hermitage blanc et rouge, d'Ermitage Ex Voto blanc et rouge, de Gigondas, d'Hermitage blanc et rouge, de Saint-Joseph blanc et rouge, du rosé de Tavel: une vaste production maîtrisée.

Comment savoir dans cette accumulation de contenants en bois où dorment les vins? Par quoi se repérer? Mystère pour les visiteurs ébahis par une telle profusion: Marcel et son fils vont droit à la barrique de chêne qu'ils veulent goûter, tester, analyser sans l'ombre d'une hésitation –les vins d'ici, c'est leur vie.

Côte-Rôtie, la Turque | © E. Guigal SAS

On dira qu'ils descendent dans la gigantesque cave plusieurs fois par jour, qu'ils crachent peu –on les comprend. Il y a là des merveilles du jus de la treille, les trois grands rouges de la Côte-Rôtie cotés de 18 à 20/20 par le Guide Bettane & Desseauve, ardents défenseurs de ces vins aux plusieurs millésimes diffusant des saveurs envoûtantes –et pour de simples Côtes du Rhône rouges et blancs aussi, des flacons pour toutes les bourses.

Côte-Rôtie, la Landonne | © E. Guigal SAS

Fréquentant le Château d'Ampuis et ses vins depuis près de quarante ans, Michel Bettane, le plus ardent défenseur de la famille, le dit clairement: «Guigal, c'est d'un côté un brillant négoce en achats de vins, à l'origine les plus étonnants Côtes du Rhône du marché, toujours exceptionnels quand on connaît le volume de production (quatre millions de bouteilles annuelles) commercialisées à point (2015, 2016) et d'un autre côté des vins exemplaires issus du domaine (250 hectares) dont les glorieuses Mouline, Landonne et la Turque en Côte-Rôtie, sans oublier les blancs séveux de la Doriane en Condrieu, mais aussi les Crozes-Hermitage, les Saint-Joseph, les Hermitage. Oui, une formidable aventure humaine et familiale.»

Côte-Rôtie, la Mouline | © E. Guigal SAS

On frise la perfection

Le grand critique américain Robert Parker a rendu visite aux Guigal deux fois par an depuis le début de sa publication très connue, Le Wine Advocate. Il a noué avec Marcel, Bernadette et leur fils des relations proches, fécondes et enrichies par la kyrielle de vins et de millésimes dégustés et notés. Sachez que les grands crus du Domaine Guigal ont obtenu 100/100 plus d'une vingtaine de fois, un exploit supérieur aux notes des premiers crus classés de Bordeaux, le Château Margaux une seule fois.

Les caves Guigal | © E. Guigal SAS

«Malgré son succès mondial et sa puissance financière, Marcel Guigal demeure modeste, refusant d'admettre son influence décisive sur les méthodes de vinification. Son génie réside dans les techniques d'élevage des vins sous bois. J'ai encore du mal à comprendre comment il peut faire vieillir des vins quarante-deux mois en fûts neufs, sans soutirage. Je le répète, tous ces crus, de simples Côtes du Rhône aux Hermitage et vins de Côte-Rôtie se bonifient aussi en bouteilles. Depuis que je le connais, plus de vingt ans, il se maintient ainsi que ses vins au plus haut niveau. Les trois rouges de Côte-Rôtie, Mouline, Landonne et Turque –opulence, profondeur, longueur– sont fabuleux et frisent la perfection», écrit Robert Parker dans Les vins de France (Éditions Solar).

Crozes-Hermitage | © E. Guigal SAS

Mais le plus sidérant, c'est que ce prince de la viticulture rhône-alpine réussit aussi bien de très grands vins cités plus haut (5.000 bouteilles par vignoble en Côte-Rôtie) que des basiques Côtes du Rhône blancs et rouges délicieux. Sachez que Robert Parker a donné 100/100 à un Côtes du Rhône rouge 2015 vendu 6 euros la bouteille!

Du Côtes du Rhône rouge 1998 au bouquet de cassis, de réglisse et de fleurs, Parker indiquait qu'il pouvait se bonifier six à huit ans, à acheter par caisses entières, «une affaire formidable» a écrit le gourou américain. Sur une île déserte, Parker emporterait un vin de Guigal.

Côtes du Rhône | © E. Guigal SAS

On ne saurait s'étonner de la faveur, du prestige, de la renommée dont jouissent aux États-Unis les vins signés Guigal: plus de deux millions de bouteilles expédiées chaque année!

Et ô miracle de la viticulture locale si bien préservée –quelle beauté au-dessus du fleuve– Marcel Guigal vient d'annoncer la naissance d'un quatrième grand cru en Côte-Rôtie. La localisation des vignes est acquise, seul manque le nom du vin à côté de la si rare Mouline, une merveille à chaque vendange.

À cette création du père et du fils va s'ajouter au printemps 2020 l'ouverture à Ampuis d'un musée d'antiquités grecques et latines provenant de la collection personnelle de Marcel Guigal, un numismate doublé d'un collectionneur de livres, de timbres et de vins. Il y aura aussi dans son village d'Ampuis Le Caveau du Château et tous les vins estampillés Guigal à goûter et à acheter.

L'homme et le vigneron d'une humilité de sage de la Grèce Antique, septuagénaire levé à cinq heures du matin, reste attaché à la mémoire d'Étienne Guigal le patriarche. Il répète à son fils, trentenaire, son alter ego, très fin dégustateur: «Rappelle-toi mon fils que ton grand-père a vinifié avec passion 67 récoltes, et il savait bien le cher homme qu'il ne les boirait pas.»

Château d'Ampuis 69420 Ampuis. Tél.: 04 74 56 10 22. Grands vins vendus au domaine, chez les cavistes, dans les rayons des grandes surfaces. Et l'Ermitage Ex Voto blanc 2013 est à 139 euros la bouteille, un cadeau.

Newsletters

Enfin, le céleri a sa rave-party

Enfin, le céleri a sa rave-party

Ce plat-là, cette façon de cuisiner ce légume, n'a jamais surgi dans l'esprit de nos ancêtres. Tout était là pour l'inventer mais personne n'y a pensé.

Les producteurs d'insectes français s'impatientent

Les producteurs d'insectes français s'impatientent

La Commission européenne devrait délivrer les premières autorisations de commercialisation début 2020. D'ici là, la filière tricolore dénonce la concurrence déloyale des voisins européens.

Avoir des enfants change le rapport à l'alcool

Avoir des enfants change le rapport à l'alcool

Devenir parent, c'est parfois arrêter de boire (ou limiter fortement sa consommation). Sans forcément l'avoir prémédité.

Newsletters