Parents & enfants / Santé

95% des aliments pour bébés testés aux États-Unis contiennent des métaux toxiques

Temps de lecture : 2 min

D'après une étude menée par Healthy Babies Bright Future, l'alimentation des nourrissons est surtout riche en plomb.

Pour éviter tout risque, diversifiez au maximum l'alimentation de votre enfant. | Rainier Ridao via Unsplash
Pour éviter tout risque, diversifiez au maximum l'alimentation de votre enfant. | Rainier Ridao via Unsplash

Une enquête menée par Healthy Babies Bright Future et publiée le 31 octobre 2019 aux États-Unis révèle que pratiquement tous les aliments pour nourrissons contiennent des métaux lourds tel que le plomb, l'arsenic, le cadmium et le mercure.

Healthy Babies Bright Future (HBBF) se décrit comme une association composée de scientifiques, d'organismes à but non lucratif et de donateurs, qui lutte contre la présence de produits chimiques neurotoxiques dans la nourriture pour bébés.

En s'appuyant sur une étude similaire conduite par la Food and Drug Administration, HBBF a analysé 168 aliments, fabriqués à la fois par de grandes marques américaines et par de petites entreprises: 95% d'entre eux contiennent du plomb, 75% du cadmium, 73% de l'arsenic et 32% du mercure.

La sonnette d'alarme est régulièrement tirée depuis plusieurs années, mais cela n'empêche pas les industriels de continuer à produire des aliments pouvant devenir nocifs pour la santé des nourrissons s'ils sont consommés très régulièrement. «Même à l'état de traces dans les aliments, ces contaminants peuvent altérer le développement du cerveau et éroder le QI de l'enfant. Les effets s'additionnent à chaque repas ou collation qu'un bébé mange», indique l'étude.

Riz à l'arsenic

Les aliments à base de riz (céréales, plats et goûters) sont les plus toxiques pour les bébés. L'étude relève que «ces aliments populaires pour bébés sont non seulement riches en arsenic inorganique, la forme la plus toxique d'arsenic, mais ils sont aussi presque toujours contaminés par les quatre métaux toxiques».

Même à un faible taux, l'arsenic peut avoir un impact sur le développement neurologique du bébé. En 2004, une étude menée au Bangladesh sur des enfants exposés à l'arsenic dans l'eau potable observait qu'ils avaient obtenu des résultats inférieurs à des tests intellectuels.

Si le riz est nocif, c'est parce qu'il pousse dans l'eau et qu'il absorbe efficacement l'arsenic sous forme inorganique qui s'y trouve naturellement. À petites doses, on retrouve de l'arsenic dans notre alimentation quotidienne, mais les bébés sont moins bien équipés que les adultes pour l'éliminer de leur corps.

Inutile de se ruer dans le rayon bio pour acheter du riz brun ou du riz complet, car c'est justement dans les couches externes du grain que se loge l'arsenic. Préférez-lui le riz blanc, quand bien même on vous assènerait par ailleurs qu'il est pauvre en nutriments.

De toute façon, lorsque la diversification de l'alimentation du nourrisson commence, les nutritionnistes recommandent d'alterner les aliments à base de riz avec d'autres céréales (avoine, orge, blé et quinoa).

En ce qui concerne les jus de fruits, ils sont aussi à proscrire, ou du moins à limiter. Riches en sucre, pauvres en fibres, ils contiennent du plomb et de l'arsenic auxquels les bébés ne doivent pas être exposés trop régulièrement. Idem pour les légumes poussant dans la terre (carottes, patates douces), qui contiennent du cadmium et du plomb.

En un mot: diversifiez au maximum l'alimentation de votre enfant. Vous lui éviterez en même temps de devenir une fine bouche difficile à satisfaire.

Newsletters

La France pourrait rendre le congé paternité obligatoire, mais elle ne le veut pas

La France pourrait rendre le congé paternité obligatoire, mais elle ne le veut pas

Malgré les recommandations de l'administration, le gouvernement ne semble pas disposé à aligner le congé paternité sur la durée du congé maternité post-natal et à l'imposer à tous les pères.

J'aime plus ma belle-mère que ma propre mère et ça me pose un problème

J'aime plus ma belle-mère que ma propre mère et ça me pose un problème

«Avec ma mère, ça a toujours été très conflictuel. Étant aujourd'hui une mère, je ne souhaite pas éduquer ma fille comme ça. Mon conjoint a été éduqué d'une toute autre façon par ses parents, une façon très bienveillante. J'ai rencontré sa mère, j...

Connaître ses droits dans un monde injuste, est-ce vraiment éducatif?

Connaître ses droits dans un monde injuste, est-ce vraiment éducatif?

La Convention internationale des droits de l'enfant a 30 ans et la France peine à remplir ses objectifs.

Newsletters