Tech & internet / Économie

Comment Google fait-il pour offrir tant d'avantages à son staff tout en restant rentable?

Temps de lecture : 2 min

Nourriture, salle de sport, coiffeur, pressing, et j'en passe.

Des vélos à disposition sur le campus Google de Mountain Valley, en Californie. | Jana Asenbrennerova / AFP
Des vélos à disposition sur le campus Google de Mountain Valley, en Californie. | Jana Asenbrennerova / AFP

Cet article est publié en partenariat avec Quora, plateforme sur laquelle les internautes peuvent poser des questions et où d'autres, spécialistes du sujet, leur répondent.

La question du jour: «Comment Google fait-il pour offrir tant d'avantages à ses employés tout en restant rentable?»

La réponse de Travis Addair, ancien ingénieur logiciel chez Google (2013-2015):

Proposer des avantages comme des repas gratuits, des salles de sport sur place, des micro-cuisines et des coupes de cheveux peut sembler extravagant, mais c'est en réalité une très bonne affaire pour Google et ses employé·es.

En 2017, Alphabet, la société mère de Google qui n'emploie que 88.000 personnes, a enregistré près de 12,66 milliards de dollars de bénéfices. De quoi verser 158.250 dollars supplémentaires par an à chacun·e de ses salarié·es sans perdre un seul centime après déduction des coûts d'exploitation.

La même année, Walmart a cumulé 9,86 milliards de dollars de bénéfices. Un chiffre comparable, à la différence près que le groupe emploie 1,4 million de personnes rien qu'aux États-Unis (et 2,3 millions dans le monde).

Avantages comparatifs

Faire tourner une entreprise ultra rentable avec très peu d'employé·es hautement compétent·es profite grandement à Google, cela va sans dire. En outre, les avantages que Google offre à son personnel lui permettent de réaliser des économies d'échelle.

Par exemple, proposer gratuitement le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner à toute l'entreprise coûte seulement 10 dollars à Google, mais aux yeux d'un·e employé·e, qui compare la valeur des repas chez Google à celle des repas dans des restaurants équivalents, cet avantage avoisine plutôt les 20 dollars par jour. C'est donc une très bonne affaire pour Google.

Tout bien considéré, les avantages en eux-mêmes ne coûtent pas tant que ça, et certainement pas 150.000 dollars par personne. De plus, les membres du staff de Google gagnent suffisamment bien leur vie pour qu'une prime ne soit plus une motivation. Travailler dans de bonnes conditions et avoir une bonne qualité de vie est désormais plus important.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Alors pour Google, proposer ces avantages est une stratégie économique tout à fait rationnelle.

Newsletters

Elon Musk offre de l'argent à un ado pour qu'il arrête de stalker les vols de son jet privé

Elon Musk offre de l'argent à un ado pour qu'il arrête de stalker les vols de son jet privé

Le jeune homme a refusé les 5.000 dollars et a fait une contre-proposition.

Poutine accentue sa guerre contre Google

Poutine accentue sa guerre contre Google

Le Kremlin reproche aux géants américains de la tech de faire de l'«ingérence électorale».

Aux Jeux olympiques de Pékin, les athlètes peuvent craindre pour leur cybersécurité

Aux Jeux olympiques de Pékin, les athlètes peuvent craindre pour leur cybersécurité

Certains pays, dont les États-Unis, leur recommandent même de ne pas s'y rendre avec leur smartphone personnel.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio