Monde

Sarah Palin invoque Dieu pour son antisèche

Temps de lecture : 2 min

Vendredi 5 mars, au cours d'une soirée caritative pour lever des fonds pour l'organisation anti-avortement Right to Life dans l'Ohio, l'ex-gouverneur de l'Alaska Sarah Palin a de nouveau défendu les notes qu'elle avait écrites sur sa main lors d'une convention du mouvement Tea Party le mois dernier. Elle a reconnu qu'elle n'avait pas à l'époque de bonne réponse à apporter aux médias et aux démocrates, qui s'étaient quelque peu moqués d'elle, mais qu'elle en a aujourd'hui une: Dieu aussi l'a fait.

Sur une vidéo de la soirée mise sur le site de partage de vidéo YouTube, on peut en effet entendre Palin dire:

Je n'avais pas de bonne raison à ce moment parce que cette polémique me semblait ridicule. Mais l'autre jour, quelqu'un m'a envoyé Isaiah 49 :16, et vous devez y jeter un coup d'œil en rentrant chez vous ce soir. Avant même que vous rentriez chez vous, je vais vous dire ce qu'il y est écrit: «J'ai écrit ton nom sur la paume de ma main pour me souvenir de toi.» Je me suis dit: «Ok, je suis en bonne compagnie ici.»

Selon le Washington Post, le gouverneur de l'Alaska a rajouté: «Si c'était bon pour Dieu, de gribouiller sur sa main, alors c'est bon pour moi, pour nous.»

[Lire l'article complet sur washingtonpost.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Capture d'écran de YouTube

Newsletters

À force de ne pas porter de masques, les politiques propagent le coronavirus au Mississippi

À force de ne pas porter de masques, les politiques propagent le coronavirus au Mississippi

Près d'un·e législateur·trice sur six est contaminé·e dans cet État américain.

18.000$ d’amende: un KFC mène la police à une fête d’anniversaire en plein confinement

18.000$ d’amende: un KFC mène la police à une fête d’anniversaire en plein confinement

La scène s’est déroulée à Melbourne, en Australie, où une nouvelle flambée des cas de coronavirus a forcé le reconfinement de la ville.

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Intempéries mortelles au Japon, réouverture du Musée du Louvre et évolution de la pandémie... La semaine du 4 juillet 2020 en images.

Newsletters