Boire & manger

Skittles conquiert le monde, un palais à la fois

Temps de lecture : 2 min

Goût «zombie», enrobés au yaourt ou même sans coque externe, Skittles a développé 150 saveurs différentes autour du globe.

À ajouter à la liste des choses à faire avant de mourir: goûter les 150 saveurs des Skittles. | Shalous_Photography via Pixabay
À ajouter à la liste des choses à faire avant de mourir: goûter les 150 saveurs des Skittles. | Shalous_Photography via Pixabay

«Les machines à remonter le temps n'existent pas, non, mais l'homme a réussi à développer l'arôme du raisin artificiel», se réjouit le journaliste Mark Wilson. Alors qu'il savoure un Skittles violet, l'arôme sucré et fruité le ramène en enfance lorsqu'il mangeait des grappes de raisin en pédalant sur son vélo et à l'époque où une bonne bouteille de jus de raisin suffisait à rendre une soirée pyjama réussie.

Nostalgique, il tend la main vers un autre Skittles violet, sans imaginer un seul instant qu'il va être brutalement ramené au moment présent. Un goût acide et médicinal envahit son palais tandis qu'il comprend lentement qu'il est en train de manger la version britannique du bonbon violet: le Skittles au cassis.

Cette déconvenue gustative n'est pas si surprenante quand on sait que les grandes marques de l'agroalimentaire adaptent leurs produits aux palais de leur clientèle du monde entier. Des hamburgers McDonald's végétariens en Inde en passant par les Kit Kat au Japon et le Nutella en Europe, les exemples d'ajustement au marché local foisonnent. Mais dans le cas de Skittles, la barre a été placée très haut.

Il y en a plus que pour tous les goûts

L'entreprise Mars Wrigley, détentrice de la marque Skittles, a ouvert des laboratoires de recherche et développement au Royaume-Uni et en Chine. C'est là que sont inventées les 150 saveurs différentes qui permettent à la marque de suivre les tendances et les goûts selon les régions. Au Royaume-Uni, les fruits considérés comme exotiques sont appréciés, contrairement à la Chine où les saveurs florales l'emportent. Quant aux États-Unis, ils sont avides de nouveautés, quelles qu'elles soient.

Christina Slad, aromaticienne en recherche et développement, se souvient que les premiers Skittles les plus éloignés des saveurs traditionnelles ont vu le jour en 2017. Le sweet heat (sucré et épicé) «est né du fait que, sur le marché américain, les épices faisaient fureur en matière de tendance. Et nous voulions nous assurer de faire partie de cette tendance».

Очередная новинка! Необычные вкусы конфет #skittles. ⠀ Стоимость 95 грн, вес 150-160 грамм. ⠀ Наш островок ТЦ Панорама, 2 этаж, с 10 до 20 (пр. Соборный, 109Б). ⠀ Для заказа и по остальным вопросам пишите в Direct, Viber или WhatsApp +380665191933. ⠀ Отправка по Украине Новой Почтой. ⠀ #сладостиизамерики #сладости #сладостизапорожье #импортныесладости #candyland #candylandshop #candylandzp #сладостикиев #сладостиукраина #сладостиполтава #сладостихарьков #сладостиднепр #сладостимелитополь #сладостиниколаев #сладостиодесса #сладостичеркассы #сладостибровары #сладостикривойрог #скитлс #skittles

Une publication partagée par Сладости из Европы и США (@candy_land_shop) le

De l'équipe marketing aux autres services, l'ensemble des employé·es goûtent les nouveaux produits et donnent leur avis, de même que les échantillons de consommateurs et consommatrices. C'est d'ailleurs de cette façon que sont nés les Skittles Dips, des bonbons enrobés de yaourt. Mais même là, des différences ont été opérées entre les États-Unis et le Royaume-Uni, le yaourt européen étant «un peu moins sucré et plus acide», selon Christina Slad, que son homologue américain, plus gras et sucré.

Love. #skittles #yoghurtycoated #journeysweets #noveltysweets

Une publication partagée par Melanie Hares (@mealsbakesnbreaks) le

Le Skittles Zombie est le petit dernier. Celles et ceux qui s'y risqueront auront entre les mains un paquet de bonbons où l'une des couleurs aura aléatoirement le goût d'un zombie pourri. À l'approche d'Halloween, rien de tel qu'un petit bonbon à la chair fermentée pour se mettre dans l'ambiance.

Newsletters

Enfin, le céleri a sa rave-party

Enfin, le céleri a sa rave-party

Ce plat-là, cette façon de cuisiner ce légume, n'a jamais surgi dans l'esprit de nos ancêtres. Tout était là pour l'inventer mais personne n'y a pensé.

Les producteurs d'insectes français s'impatientent

Les producteurs d'insectes français s'impatientent

La Commission européenne devrait délivrer les premières autorisations de commercialisation début 2020. D'ici là, la filière tricolore dénonce la concurrence déloyale des voisins européens.

Avoir des enfants change le rapport à l'alcool

Avoir des enfants change le rapport à l'alcool

Devenir parent, c'est parfois arrêter de boire (ou limiter fortement sa consommation). Sans forcément l'avoir prémédité.

Newsletters