Politique / Société

Le célibat des prêtres est «une question de dévouement à leurs fidèles», selon Jean-Frédéric Poisson

Temps de lecture : 2 min

Le président du Parti chrétien démocrate pense que le célibat des prêtres tel qu'imposé par l'Église de Rome est «utile».

Jean-Frédéric Poisson, président du Parti chrétien démocrate, était l'invité de «L'instant politique» le 24 octobre. | Capture d'écran via France Info
Jean-Frédéric Poisson, président du Parti chrétien démocrate, était l'invité de «L'instant politique» le 24 octobre. | Capture d'écran via France Info

Jean-Frédéric Poisson, président du Parti chrétien démocrate, était l'invité de «L'Instant politique» sur France Info ce jeudi 24 octobre. La première question porte sur la proposition du président français de nommer Thierry Breton au portefeuille français (politique industrielle, marché intérieur, numérique, défense et espace) de la Commission européenne. Qualifié de «risqué», voire «presque imprudent» par Jean-Frédéric Poisson, ce choix politique et économique apparaît comme un «coup de poker», considérant «qu'on ne pourra pas refuser [à Emmanuel Macron] deux fois ce qu'on lui a déjà refusé une fois».

La discussion est ensuite orientée vers les listes communautaires et leur interdiction lors des prochaines élections municipales. Jean-Frédéric Poisson insiste sur le caractère non-communautaire de son propre parti et se dit en faveur d'une liberté totale de l'expression. Il critique toutefois «l'islam comme système politique et intellectuel» et souhaite combattre l'islamisation en France. Pour autant, il ne souhaite pas que ces listes soient interdites.

Enfin, la question de Slate.fr concerne la possible ordination d'hommes mariés comme prêtres en Amazonie par l'Église catholique. Jugeant le célibat des prêtres «utile» par l'Église de Rome, Jean-Frédéric Poisson pense qu'il s'agit d'«une question de dévouement des prêtres à leurs fidèles».

Jean-Frédéric Poisson conclut en indiquant qu'il est favorable à une union de la droite et du Rassemblement national.

Slate est partenaire de «L'Instant politique», sur la chaîne France Info, du lundi au vendredi à 11h20.

Newsletters

Gare aux programmes

Gare aux programmes

Les municipales 2020 ou la fin du régime qu'Emmanuel Macron devait sauver

Les municipales 2020 ou la fin du régime qu'Emmanuel Macron devait sauver

Le quinquennat Macron est un syndic de faillite de la Ve République, il croit en valoriser les actifs mais organise la vente à l'encan.

Réformes des retraites: l'opinion publique a-t-elle plus de sympathie pour la radicalité?

Réformes des retraites: l'opinion publique a-t-elle plus de sympathie pour la radicalité?

Le soutien aux grévistes demeure élevé.

Newsletters