Sciences

Il est désormais possible de créer de l'énergie à partir du ciel nocturne

Temps de lecture : 2 min

Une découverte bienvenue pour lutter contre le changement climatique.

Cette énergie provient d'un phénomène naturel appelé refroidissement radiatif. | Felix Mittermeier via Pixabay.
Cette énergie provient d'un phénomène naturel appelé refroidissement radiatif. | Felix Mittermeier via Pixabay.

La pénurie en ressources naturelles et les changements climatiques poussent des scientifiques à partir en quête d'alternatives à notre consommation d'énergie. La solution se trouve peut-être à la lueur de la Lune.

En exploitant le refroidissement nocturne (quand la température des objets tombe en dessous de la température de l'air), une équipe de recherche a réussi à générer une petite quantité d'énergie –suffisamment pour permettre un jour aux personnes n'ayant pas accès à l'électricité d'allumer une ampoule ou de recharger un téléphone portable la nuit.

Encore en cours de création, l'objet inventé par Aaswath Raman, professeur adjoint de science des matériaux au département d'ingénierie de l'université de Los Angeles, s'apparente à un petit disque posé sur quatre pattes.

Alors que la face tournée vers le haut diffuse de la chaleur dans le ciel nocturne, le côté dirigé vers le bas est réchauffé par l'air ambiant. Intercalé entre les deux surfaces, un générateur thermoélectrique utilise la différence de température pour produire de l'énergie. Ce phénomène naturel est appelé refroidissement radiatif.

Pour le moment, cet outil est trop coûteux et ne génère pas assez d'électricité pour concurrencer d'autres formes d'énergie propre. En l'état, pour alimenter une ampoule LED de 3 watts, le générateur devrait faire 120 m2 –une superficie qui pourrait être réduite à 5 m2 selon son créateur, ce qui le rendrait utile dans les zones isolées et déconnectées du réseau électrique.

«Pensez au suivi des oléoducs ou à la surveillance météorologique et climatique dans l'Arctique, a déclaré Aaswath Raman. L'éloignement et les faibles besoins en énergie des appareils utilisés dans ces zones rendent cet outil très pertinent.»

Aussi en journée

Pour réaliser cette découverte, le professeur est allé à l'encontre de l'avis de beaucoup d'autres spécialistes. Persuadé que le refroidissement radiatif était également exploitable la journée, il a conçu avec son équipe des matériaux ultra-fins agissant comme un miroir face au soleil.

Les scientifiques ont réussi à réduire considérablement la chaleur d'un objet en pleine journée, sans utiliser d'énergie non naturelle. Cette méthode de réfrigération à très faible coût pourrait par exemple améliorer l'efficacité des systèmes de climatisation.

Selon le CNRS, les températures moyennes de la Terre pourraient atteindre +7°C à la fin du siècle. Pour lutter contre les potentielles vagues de chaleur étouffantes, utiliser des techniques de refroidissement naturel pourrait être plus qu'intéressant.

Newsletters

Selon la science, il est possible de communiquer avec une personne qui est en train de rêver

Selon la science, il est possible de communiquer avec une personne qui est en train de rêver

Les rêveurs ont notamment été capables de répondre à des questions ou encore aptes à faire des mathématiques.

Le cotonéastre, une «super-plante» qui absorbe la pollution atmosphérique sur les routes

Le cotonéastre, une «super-plante» qui absorbe la pollution atmosphérique sur les routes

Les haies de sa sous-espèce, le cotoneaster franchetii, qui pousse le long de l'asphalte, sont 20% plus efficaces que d'autres plantes.

Certains organismes terrestres pourraient survivre sur Mars

Certains organismes terrestres pourraient survivre sur Mars

Les bactéries ont été envoyées dans la stratosphère terrestre, dans des conditions similaires à celles de la planète rouge.

Newsletters